Insécurité à Kilembwe, Claude Nyamugabo rassure pour le retour de la paix

0
834

La population de la province du Sud-Kivu peut encore espérer à la stabilisation du territoire de Fizi. C’est ainsi que lors de son passage dans les hauts plateaux de Minembwe ce Mardi 18 Septembre 2018, le gouverneur de la province du Sud Kivu, rassure la population de ce contré de son implication afin de lutter contre l’insécurité qui se vit dans le groupement de Bijombo, à Kilembwe.

Interrogés par notre confrère Ghislain Bafunyembaka, Claude Nyamugabo promet de faire rapport au commandant suprême de l’armée en République Démocratique du Congo afin que les dispositions concrètes soient prises dans le but d’apporter une solution à ce problème d’insécurité et que la paix puisse êtrerétablie dans ce groupement.

« Nous avions écouté les difficulté de la population dans le sens de la sécurisation ». affirme le gouverneur.

Par ailleurs, les habitants de ce coin de la province ont donné quelques recommandations notamment celle qui concerne le nombre des policier qui n’est pas suffisant et le gouverneur leur a rassuré en ce termes : « j’ai dit à cette population qu’elle n’est pas abandonnée, et être proche de la population c’est la recherches des solutions à ces problèmes ».

De sa part, le représentant spécial adjoint du secrétaire général de l’ONU en charge des opérations de la Monusco, David GRISLEY indique que la Monusco va devoir accompagner les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) dans le rétablissement de la paix à Bijombo.

Il a aussi promis de plaider auprès des partenaires internationaux pour désenclaver Minebwe à travers la construction de la route Fizi Minembwe. Car pour lui, développer Minembwe passe par la construction de cette route.

Signalons que la Monusco a procédé au lancement du projet d’électrification du marché de Kiziba, cérémonies aux quelles à prit part l’autorité provinciale qui a été accompagné  certains  par  membre de son gouvernement et l’inspecteur provincial de la police nationale Congolaise du Sud-Kivu.

Par Isaac Musharhamina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here