Incendie à Bukavu : « La vie des enfants sinistrés c’est un combat où chacun doit se battre pour survivre » (leaders Race)

0
1419

Quelques semaines après l’incendie qui avait ravagé une centaine des maisons sur avenue Irambo en commune d’Ibanda dans la ville de Bukavu. Les conditions de vie des sinistrés et particulièrement des enfants demeurent déplorables suite à divers problèmes dont le manque de logement, de l’eau et autres besoins de base .En visite sur le lieu de l’incendie, les jeunes du groupe « Leaders’Race » plaident pour l’implication des autorités et des personnes de bonne volonté dans l’amélioration de conditions de vie de ces enfants victimes de cet incendie

Motivés  par le désir de voir émerger les jeunes et cette couche de la population vulnérable, ces jeunes se sont mobilisées pour venir en aide à ces familles  qui ont perdu tous leurs biens lors l’incendie et dont certaines passent des nuit à la belle étoile. Ainsi ces jeunes filles et garçons ont offert aux enfants des produits de première nécessité (des habits, des chaussures, des couvertures, des sacs, les ustensiles de cuisine et des vivres).Ceci pour compatir avec ces enfants victimes de cet incendie.

Liza Kashibura avec quelques sinistres à Irambo

A  en  croire,  Liza   Kashibura  coordonnatrice  manager   du  groupe leaders’ Race,  les enfants victimes de cet  incendie ont besoin de l’assistance des autorités et des personnes de bonne volonté pour qu’ils puissent rentrer à l’école et jouir ainsi du droit à l’éducation et devenir ainsi utile à la société

« Ces enfants dorment à la belle étoile sous les décombres de l’incendie, leur vie est un combat où chacun doit se battre pour manger, se vêtir, trouver un endroit où dormir…Ces pauvres innocents ont-ils rien à avoir avec ce qui les arrive ? Nullement pas…Leur conditions de vie sont ignobles et aucunement pas adaptées pour ces enfants » indique-t-elle

Vue de quelques enfants sinistrés à Irambo

Elle invite ensuite les personnes de bonne de volonté de venir en aide à ces enfants qui vivent dans des conditions déplorables à Irambo depuis l’incendie qui s’est déclaré dans ce coin de la ville le mois passé

En rappel, le groupe  Leaders’ Race rassemblement des jeunes artistes (musiciens, danseurs, chanteurs, slameurs, comédiens, designers, photographes, auteurs, stylistes/mannequins, et autres dans le but de relever l’Afrique en général et en particulier de la jeunesse africaine à travers l’art.

Par LONI Irenge Joël

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here