Ngwabidje brise son silence sur le chao orchestré à karhale

0
84

Le chef de l’exécutif provincial invite les étudiants et les autres membres de trois institutions à savoir l’Université Officielle Bukavu, l’Institut Supérieur des Techniques Médicales et l’Université Catholique de Bukavu au calme, à la retenue et à privilégier la paix sur le site de Karhale.

Ceci ressort d’une réunion d’urgence tenue la soirée du jeudi 23 septembre et qui a connue la participation des Chefs des établissements ci-haut cités, des membres du conseil urbain de sécurité et les représentants des étudiants.

Au cours de cette réunion, Théo Ngwabidje, gouverneur de la province du Sud-Kivu, a fustigé les comportements malsains de certains étudiants qui sont allés jusqu’à détruire les patrimoines publics. Néanmoins, il promet de s’impliquer pour que les revendications des étudiants trouvent solution dans un bref délai.

« Dès le Vendredi 24 Septembre 2021, chaque membre de ces trois communautés (enseignant, travailleur et étudiant) est instruit de vaquer à ses occupations quotidiennes ; Une commission d’enquête se rendra sur le site pour s’imprégner de l’ampleur des dégâts causés et de dégager les responsabilités en vue de réparer les préjudices causés ; Le retour aux violences entrainera des conséquences fâcheuses pour les auteurs », a-t-il conclu.

Pour rappel, plusieurs biens ont été vandalisés et certaines personnes blessées, résultats des affrontements qui ont opposé les étudiants de l’ISTM et de l’UCB à ceux de l’UOB la journée du jeudi 23 septembre sur le site universitaire de Karhale.

Par Tecla Kahirho

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here