Député Provincial Koko Cirimwami : « Le problèmes fonciers de Kalehe trouveront une solution définitive incessamment ».

0
1091

La province du Sud-Kivu en général et le territoire de Kalehe  en particulier fait l’objet de plusieurs conflits fonciers, pour différentes  causes; entre autres l’accaparement des terres des paysans  par les élites locales, l’inadéquation entre la loi en vigueur et le pratiques encours, l’absence d’arsenal juridique régissant les terres de communautés locales et surtout  les conflits identitaire et violence d’origine foncières. C’est ainsi qu’en marge de la clôture de  l’atelier de réflexion sur le draft  du document de politique foncière en RDC, l’élu du territoire de Kalehe rassure que grâce à cet  atelier, la population de sa circonscription doivent être rassurer car désormais avec ce draft de document  de politique foncière; Kalehe aura droit à un registre qui va lister les champs, les parcelles, les concessions qui  permettra à chacun de savoir les limites de  sa parcelle.

Pour l’élu du territoire de Kalehe, ces assises, était une occasion, pour comprendre les problèmes auxquels la population locales et particulièrement celle de Kalehe  font l’objet , suite à plusieurs pesanteurs, qu’ils soit d’ordre social, politique ,économique et juridique.

« vous savez qu’aujourd’hui les problèmes qui frappent la communauté de  Kalehe en particulier et du Sud-Kivu en général ; c’est le problèmes foncièrs et grâce à cet atelier, on se rend compte qu’on trouvera des solutions définitives et durables  car on sent une lumière d’autant plus que   les reformes foncières telles qu’envisager  aura répondu à tous le suspens et le flous artistique de la loi et plusieurs stratégies sont déjà mise en œuvre qu’il y ait une bonne sécurité au niveau des affaires foncières »a-t-il renseigne.

Par ailleurs le député Koko Cirmwami se réjouis de la pertinence et de la clarté de ce draft du document  de politique foncière en Rdc et renseigne que l’assemblée provinciale fera un édit pour corriger toutes les irrégularités.

« nous allons préparer un édit en perspective, au niveau de l’assemblée provinciale  dans le sens de l’amélioration de la politique foncière dans notre province, grâce à la matière que l’APC et la Conaref que viennent de nous dispenser aujhourdh’hui au niveau de kalehe, nous allons avoir désormais  un registre  au niveau  qui va lister tous les immobiliers pour  limiter si pas mettre fin aux conflits fonciers; car en effet, comme nous venons de l’apprendre aujourd’hui ; la terre est la pour nous enrichir et non pour nous appauvrir mais également la terre est la pour unir et non pour nous séparer »a-t-il affirmé

Signalons que cet atelier sur la reforme du secteur fonciers dans la province du Sud-Kivu a été organisé par l’organisation non gouvernementale Action pour la Paix et la Concorde (APC), en partenariat  avec la Commission Nationale de la Reforme du Secteur Foncier (CONAREF) et   s’est tenu dans la grande salle de l’hôtel Panorama du 19 au 21 août 2019 devant plusieurs représentants du gouvernement, de  l’assemblée provinciale, des organisations de la société civile, des chercheurs ainsi que les experts de la Conaref venu pour la circonstance.

Par Fulgence Rukata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here