Denis Mukwege Premier Congolais Prix Nobel de la paix aux cotés de l’irakienne Nadia Murad !

0
1397

Le gynécologue   congolais Denis Mukwege  et  la militante irakienne  Nadia Murad  viennent  de recevoir ce vendredi 5 octobre 2018 le prix Nobel de la  paix  en  guise  de reconnaissance  de  leur   lutte contre  l’utilisation des  « violences sexuelles en  tant qu’armes de guerre » dans les conflits dans l’Est de la RDC et en Irak au moyen Orient.

Agé de 63 ans, natif de Bukavu, le docteur Denis Mukwege consacre son temps et son expertise aux soins des femmes victimes des violences sexuelles ceci  par la fondation de l’hôpital de Panzi avec  l’aide financière de la Suède.  Denis Mukwege  mène ainsi  son  combat depuis  plus de vingt ans  contre les violences sexuelles et le viol utilisés comme arme de guerre par les groupes armés qui déchirent l’est de la RDC. Cette lutte  a fait de lui l’une des figures emblématiques de la société civile congolaise.

Ainsi le gynécologue devient « l’homme qui répare les femmes » et lauréat des  plusieurs    prix  nationaux et internationaux  dont le prix Sakharov en  2014.

A cela s’ajoutent   ses différentes interventions au niveau international de l’union européenne aux nations unies passant par les différentes  représentations de la communauté internationale ou l’homme qui répare les femmes hausse sa voix pour dénoncer la responsabilité des autorités congolaises dans la situation sécuritaire dont les femmes sont les premières victimes

De l’autre côté, Nadia Murad  âgée de 25 ans  a survécu aux pires heures traversées par les yézidis  d’Irak persécutés par les djihadiste, jusqu’à en  devenir une porte-parole respectée de sa communauté. En août 2014, dans la région de  Sinjar, au nord du pays, les membres de cette minorité religieuse ont été attaqués par l’Etat islamique.

Après avoir pris le contrôle de Kocho, le village de Nadia Murad, les djihadiste ont tué des hommes, transformé en enfants-soldats les plus jeunes et condamné des milliers de femmes aux travaux forcés et à l’esclavage sexuel.

En rappel le prix Nobel de la paix récompense « la personnalité ou la communauté ayant le plus ou le mieux contribué au rapprochement des peuples, à la suppression ou à la réduction des armées permanentes, à la réunion et à la propagation des progrès pour la paix » selon les volontés, définies par testament, d’Alfred Nobel. Cela comprend la lutte pour la paix, les droits de l’homme, l’aide humanitaire et la liberté. Le prix de l’année peut être partagé entre deux, voire trois personnalités ou institutions ayant rendu de grands services à l’humanité par la voie diplomatique. Il a été attribué pour la première fois en 1901.

Par LONI Irenge Joe

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here