CNPRI/Sud-Kivu : les hôpitaux doivent s’approprier la notion des rayonnements ionisants pour minimiser les risques de contamination.

0
1555

La population du Sud-Kivu   est  en  permanence exposée aux  rayonnements ionisants   lors des différentes consultations médicales par radiographie, Scanographie(…) Dans  un  entretien avec votre magazine  Julien Mutula, chef de service technique du comite national des protections contre les rayonnements ionisants (CNPRI) interpelle les hôpitaux à s’approprier  la notion de rayonnement ionisant  afin de diminuer  ou du moins  éviter  les risques  d’exposition  peu importe le degré  de contamination.

Le  rayonnement ionisant  expose quotidiennement  les populations   dans  leur environnement. Si  dans certains cas ces rayonnement peuvent s’avérer bénéfiques pour la santé, une exposition a grande échelle peut devenir néfastes pour la sante des individus.

Pour  Julien Mutula on  entend par rayonnement ionisants : « Tout rayonnement susceptible de produire une paire d’ion une fois en contact avec la matière organique c.à.d. des rayonnements susceptible de produire des effets indésirable à l’organisme vivant ou avec la matière vivante ou, carrément tuer l’organisme ou  la matière ».

Par  ailleurs  notre source renseigne que les rayonnements ionisants peuvent être  catégorisé  en plusieurs notamment ceux possédant de rayon X ou  possédant le rayon alpha, beta ou gamma :

 « Nous avons d’abord le rayon x qui sont  produit par les services médicaux qui dispose de l’imagerie médicale, la radiographie, la mammographie, la scanographie, la radiologie dentaire ,la médecine nucléaire et la chimiotherapie,mais également  dans le secteur minier  il y a des rayons qui sont émis comme le rayon alpha, beta ou gamma qui sont émis par les substances minérales , par exemple lors du traitement de la cassiterite,coltan ,wolframites ou de l’uranium si on arriver a trouver ca dans une certaine mesure »

Signalons que le CNPRI est  un service étatique  relevant du ministère de la recherche scientifique  qui  a pour mission de protéger   l’homme et l’environnement  contre le danger  et  les effets  indésirables  des  rayonnements ionisants. C’est pourquoi Julien Mutula interpelle surtout  les hôpitaux  et  les entreprises possédant des matériels  émettant de rayons ionisants  de se conformer à tous l’arsenal  juridique légal  en vigueur concernant les dispositif  des protection  des patients  contre le rayonnement  ionisant, surtout  que son service est un département spécialisé avec un personnel bien qualifiés  en matière de radioprotection avec des appareils susceptible de détecter la où  il y a de danger et donner des recommandation  approprie pour se  prémunir des effets indésirable des  rayonnements ionisants.

Par FULGENCE RUKATA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here