Bukavu/Dossier ISP: Les barricades levées sous la médiation de la NDSCI

0
337

Un climat de paix règne depuis la matinée de ce samedi 11 Mai 2019 à l’Institut supérieur Pédagogique de Bukavu (ISP).Ceci après plusieurs semaines de crise entre les étudiants et le comité de gestion.Dans le souci de promouvoir la paix dans cette institution, un protocole d’accord vient d’être signé entre le collège des étudiants et les étudiants manifestants sous la médiation de la nouvelle dynamique de la société civile (NDSCI).

Partant du constat selon lequel l’ISP risque de passer une année blanche suite à la persistance de la crise, la Nouvelle Dynamique de la société civile vient de mettre au tour d’une même table les étudiants pour trouver un compromis pour le bien de toute la communauté de l’ISP

A cet effet, un protocole d’accord vient d’être signé par les deux parties pour une fin heureuse et apaisés de l’ académique 2018-2019 dans cette institution publique.

Dans ce document,ces étudiants s’engagent à parler un même langage et deposer aux autorités un cachier de chatge commun pour la résolution pacifique de cette crise.

Parmi les pistes,  les  deux parties proposent  des montants à payer par promotions tout en sollicitant un délai raisonnable de recouvrement auprès du comité de gestion.

« Les étudiants acceptent de payer : 120$ pour les promotions de deuxième licence et troisième graduat ; 100$ pour les promotions de premières et deuxième graduat et 105$ pour les promotions de première licence. Les étudiants sollicitent du comité de gestion les échéances raisonnables dans le recouvrement de ces frais » Indique ce protocole d’accord.

Pour mannifester leur bonne foi dans la résolution de la crise, les étudiants ont retiré les barricades érigées à l’intérieur et dans les environs de l’ISP.

Ainsi les étudiants plaident pour un règlement pacifique de cette crise et présentent leurs excuses pour tout comportement et attitudes malveillante de la part de certains d’entre eux de la part de leurs formateurs.

De son côté, Jean Chrisostome Kijana invite les autorités politico-administratives à dépolitiser les institutions d’enseignement pour éviter ces genre de crise qui perturbent les cours au détriment des étudiants.

Entre-temps, des concertations entre le gouverneur ,le comité de gestion et les étudiants sont prévues pour la résolution de cette crise à l’Institut supérieur Pédagogique de Bukavu.

Par LONI Irenge Joe

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here