Affaire AFDC et Alliés : Le Député national Didier Okito fustige l’inconstance de Bahati Lukwebo !

0
931
Didier Okito, lors de la conférence de presse/Photo tiers

Pendant que l’élection à la présidence du sénat en République Démocratique du Congo entre dans sa dernière ligne droite tels que prévue ce 27 juillet 2019; l’opinion publique ne cesse d’assister à plusieurs déclarations contradictoires émanant  des acteurs de la société civiles et politiques de toutes tendances; suite à la candidature controversée du sénateur Bahati Lukwebo par le FCC, ayant entrainé son exclusion et radiation de cette plate forme politique ainsi que du regroupement AFDC et Allies; jadis autorité au profit de Nene Nkulu reconnue désormais interlocutrice valable au sein du FCC. Dans le souci d’éclairer  la lanterne de l’opinion sur cette question sensible de l’heure; le député national Didier Okito Lutundula fustige l’inconstance politique du sénateur Bahati Lukwebo et réaffirme sa loyauté envers Joseph Kabila Kabange autorité morale du FCC et son soutien à la candidature d’Alexis Tambwe Mamba à la présidence du sénat. C’était, lors d’une conférence de presse tenue ce 24 juillet 2019 à Bukavu.

Devant le chevalier de la plume et du micros; et dans une ténu pareil à un officier militaire ; l’élu de la ville de Bukavu  n’a pas passé par quatre chemin pour affirmer que cet habillement, il l’a copie auprès de Joseph Kabila : « c’est une tenue normale que j’ai copié chez mon idole en politique Joseph Kabila, l’homme qui a marqué ma vie politique de mon époque, un homme qui s’habiller humblement et il faut bien imiter des hommes de valeurs » a-t-il renseigné.

Quant à la question de savoir si sa décision de soutenir Alexis Tambwe au perchoir du sénat au détriment de Bahati Lukwebo ne constituerait pas une trahison contre ce dernier et une occasion de perdre son mandat de député l’élu de la ville de Bukavu affirme qu’il ne s’agit que d’une divergence de vue:

«Moi je suis quelqu’un de constant; et le sénateur Bahati Lukwebo veut faire la politique en sa  manière; mais en réalité c’est Bahati Lukwebo qui a trahit. Si j’ai trahis Lukwebo en tant qu’autorité morale jadis de l’Afdc et alliés ; donc lui aussi a trahit Joseph Kabila comme autorité morale du FCC. Nous avions tous vues les vidéos de kingagati lorsque le sénateur Bahati avait déclaré qu’au FCC il y a la discipline que tout le monde doit observer et lui même est rangé derrière cette discipline et la parole de l’autorité morale doit être respectée par tout le monde et le choix de l’autorité morale chacun est obligé de s’y arranger. Curieusement après deux semaines,  il a changé d’avis. Maintenant qui a trahit qui ; ou qui se trouve dans la logique ? En plus je suis député national et l’article 110 de la constitution stipule lorsqu’un député peut perdre son mandat. Je ne suis pas frappé d’incapacité, je ne suis pas décédé, et je n’ai pas démissionné de L’AFDC et allié; de ce fait; aucun arrêt, aucun jugement ne peut me retirer le mandat que ma base de Bukavu m’a confié et que tout le monde à vue lors de mon accueil aujourdh’ui »a-t-il renseigné.

Signalons qu’après l’exclusion définitive du sénateur Bahati Lukwebo du regroupement Afdc et alliés par la conférence des présidents de ce regroupement politique au profit de Néné Nkulu ; le député national Didier Okito figure parmi les 4 vices président que compte ce regroupement actuellement à côté de Steve Mbikayi, Jean Pierre Tshimanga et l’ancien secrétaire Patrick, en attendant le jugement qui sera rendu par le conseil d’État après la plainte déposer par Bahati Lukwebo pour usurpation de pouvoir contre Néhémie Wilanya et consort.

Par Fulgence Rukata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here