Y-a-t-il une vie après la mort sur la terre ?, Le Pasteur Léon Sangara éclaire l’opinion.

0
789

Peut-être avez-vous déjà votre avis sur la question, un avis peut-être influencé par votre éducation ou votre culture. Comme les opinions sur ce qui se passe après la mort divergent, il est logique de se demander ce qui se passe réellement après la mort. Si certains croient qu’après la mort, ils continueraient  des vivres ailleurs ou sous une autre forme et ils renaîtront  pour une nouvelle vie, d’autres par contre pensent que la mort est la fin de toute chose. C’est ainsi que votre magazine s’est entretenue avec le Révérend Pasteur Léon Sangara, responsable de l’Eglise Pentecôtiste Rehema/Kadutu à l’est de la République Démocratique du Congo, qui éclaire l’opinion sur la question, en se basant sur les saintes écritures.

Depuis des siècles, les chefs religieux enseignent les dogmes de l’immortalité de l’âme. Cette croyance pousse, les fidèles à croire en l’existence d’une âme immortelle qui survit après la mort physique du corps et qui continue à vivre dans un monde spirituel.

De tels enseignements ont amené la plus part des humains à croire que la mort ouvre la voie à une vie dans un autre monde et par conséquent, pour  la plus part de personne, la mort constitue un cycle important dans la vie de l’homme  et qu’elle fait partie du projet de Dieu pour les humains.

Pour  le révérend Léon Sangara, un tel enseignement est erroné, car elle va en l’encontre de la Bible, qui selon le récit  de la création tel que mentionné dans Genèse, nous renseigne que Dieu a dit au premier homme Adam : «  l’éternel Dieu donna cet ordre a l’homme :tu pourras manger de tous les arbres du jardin ;mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal,car le jour où tu en mangeras ,tu mourras. »Genèse 2 :16-17.

Avec  ce verset de Genèse, il est montré clairement que si le premier homme avait obéi au commandement de Dieu, il ne serait pas mort  et devrait continuer à vivre dans le jardin d’éden, malheureusement au lieu d’obéir, il a choisi  de désobéir et à manger le fruit interdit.

Aujourd’hui, avec cette désobéissance, l’humanité subit toujours les actes de cette désobéissance, comme le mentionne la Bible : « c’est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde et par le pêché la mort, et entré dans le monde et par le pêché, la mort s’est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont pêché »Romains : 3-12.

Pour le Pasteur Léon Sangara, l’humanité subit toujours les conséquences de la désobéissance du premier homme, car aussi longtemps qu’Adam et ses futurs  descendant obéiraient au commandement de Dieu, ils ne seraient pas pécheurs et ils ne mourront pas.

C’est pourquoi Dieu n’a pas crée les humains avec une âme immortelle, car aucun passage de la Bible ne mentionne une telle affirmation

Où sont les morts ?

Pour le pasteur Léon Sangara, la Bible est claire à ce sujet, car les mort sont dans la tombe jusqu’à la résurrection comme le souligne les saintes écritures : « ne vous étonnez pas de cela, car l’heure vient ou tous ceux qui sont dans les sépulcres  entendront sa voix et en sortiront. Ceux qui auront fait du bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait du mal ressusciteront pour le jugement » Jean 5 :28-29.

D’après lui, les humains ne devrait pas craindre ceux qui sont endormis par la mort, ni les apaiser par nos offrandes, car ils ne peuvent ni nous aider, ni nous faire du mal « Eclesiaste9-10 ».

En somme, le pasteur Léon Sangara rappelle l’opinion, que toutes les théories faisant état d’une vie après la mort n’est qu’une pure hérésie et dénote carrément  des enseignements philosophiques et païens qui ne cadre pas avec la Bible, et dont tout chrétiens doit se prémunir  pour n’est pas tombé dans les faux enseignements, qui amène finalement à la déperdition.

Par Fulgence RUKATA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here