Tanzanie: Les Opposants Saluent la Victoire de Tshisekedi et félicitent la CENI

0
319

Pendant que dans la région ont s’attendait à un putsch électoral comme traditionnellement se proclament les résultats des élections en Afrique. Avec le slogan d’Omar Bongo Odimba du Gabon qui avait dit  je cite: « qu’en Afrique on organise pas les élections pour les perdre. » La RDC a surpris, non pas parce que la proclamation de Tshisekedi n’était pas envisageable, mais parce que pour la première l’alternance démocratique, dans le deuxième plus grand pays d’Afrique laisse la vérité des urnes triompher !

En Tanzanie pays pacifique où les élections sont organisées chaque 5 ans et dont la succession ne se fait que pour le Parti au pouvoir CCM depuis l’indépendance de ce pays, les opposants n’ont pas cachés leur satisfaction en qualifiant la RDC d’un autre pays qui s’ajoute à la liste des Etats Africains démocratiquement avancés !

Ils saluent la victoire de Tshisekdi en ce terme :

C’est un grand courage et d’autres pays de la région doivent apprendre que l’opposition n’est pas une guerre ni une hostilité, mais nous somme là pour résoudre les problèmes et corriger les erreurs de gouvernance. Affirme Geras Mwesiga, Secrétaire Général du Parti d’Opposition DP en Tanzanie, joint par votre magazine.

Quant à Hamad Mohammed Secrétaire General du parti UPDP, salue le travail abattu par la CENI dans ces propos :

Le Président de la Commission électorale Nationale indépendante au Congo, a clairement démontré qu’il n’était pas enfermé par aucun parti politique, ce qui a créé un engagement d’annoncer les résultats des élections en faveur du gagnant selon le vote des électeurs, qui étaient majoritairement contre une continuité du régime en place. Même si ce processus a pris beaucoup des temps, suite à des nombreux défis de ce pays, nous appelons notre Commission Electorale en Tanzanie (NEC) à s’inspirer de l’exemple congolais, en devenant véritablement indépendant.

L’autre opposant Martin Fayulu qui est publié en deuxième position, conteste ces résultats, et la CENCO branche de l’Eglise catholique, les qualifient sans les contester de contraires à son rapport d’observation. La France également s’est jointe dans ce débat par son ministre Jean-Yves leDrien pour dénoncer les résultats truqués, selon ses affirmations devant la presse française.

A noter que de plus en plus en Afrique, les élections commencent à être remportées par l’opposition dont nous rappelions les victoires de  Adama Barrow de la Gambie, Nana-Akufo Addo du Ghana, Muhammadu Buhari du Nigeria et Peter Mutarika du Malawi et le cas récent, Félix Tshisekedi fils du défunt Opposant Historique de la RDC vient de compléter la liste pour la première fois après l’indépendance de la RDC de 1960.

Félix Tshikedi sera donc s’il est confirmé par la cours constitutionnelle, le 5e président de la RDC après Joseph-Kasavubu, Joseph-Désiré Mobutu, Laurent-Désiré Kabila, et Joseph Kabila Kabange.

Reportage de Christian-Joseph Musenge

Représentant permanent d’Echos de l’Evangile Magazine en Tanzanie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here