RDC/Résultats des Elections : «la Ceni n’a pas publié la vérité des urnes», Désiré Ntahira

0
450

Pendant que la République Démocratique du Congo s’est réveillé  par une grande effervescence populaire  due  à l’annonce des résultats provisoires des élections  présidentielles et  législatives  provinciales  du  30  Décembre  2018 proclamant Félix  Tshisedi   Président de la République Démocratique du  Congo  devant Martin Fayulu de  la coalition Lamuka  et Emmanuel Ramazani Shadari du Front Commun pour le Congo (FCC)   de la coalition au pouvoir ; la coalition Lamuka parle d’un hold-up électorale, un coup de force  et  une tricherie organisée à  grande échelle par la commission électorale nationale indépendante au détriment de leur candidat.

Dans un entretien avec votre magazine Désiré Ntahira, l’un des communicateurs de la plate forme Lamuka soutenant le candidat Martin Fayulu, rejette en bloc  le résultat de la Ceni qui a proclamé vainqueur Félix Tshisekedi. Pour cette plate forme, le résultat  tel que publié par la Ceni ne reflète pas la vérité des urnes  comparativement aux résultats  tels que compilés  à partir des procès verbaux  collectés dans le bureau de vote  auprès de leurs différents représentants.

« Franchement nous sommes très étonnés des résultats que la Ceni vient de publier parce que d’après les éléments à notre possession , sont en contradictions avec ceux que nous avons récoltés le même jour à l’issue des élections dans les différents bureaux de vote, ainsi que ceux des compilations car tous les observateurs nationaux et internationaux en occurrence ceux de la SADEC  ont montré bien que ce ne sont pas les résultats qui devaient être publiés» indique-t-il

 Par ailleurs notre source renseigne que sa plate forme  va user de tous les moyens légaux possibles pour que justice soit faite 

« Nous sommes des républicains et nous allons utiliser tous les moyens républicains en introduisant notre requête à la cour constitutionnel pour montrer que nous ne sommes pas d’accord avec ces résultats ».

Quant a la question de savoir si sa plate forme va appeler à des mobilisations populaires en descendant dans la rue  pour exprimer leur raz-le bol, Désiré Ntahira renseigne que le droit de manifester est constitutionnel, « Et il n’est pas nécessaire d’avoir un préalable pour manifester ».

Signalons que dans une déclaration faite par le candidat Martin Fayulu, ce dernier a dénoncé   des résultats fabriqués de toutes pièces  dans les officines  du FCC   et  une  forfaiture  qui porte atteinte  à  la dignité de  la  RDC et  au peuple congolais. C’est ainsi qu’il appelle  à tous les acteurs qui ont pris connaissance de la vérité des urnes, à la communauté internationale  et à  tous les leaders du monde  de soutenir le peuple congolais pour rétablir la vérité des urnes  au  nom de la solidarité entre le peuple.

Par FULGENCE RUKATA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here