Sud-Kivu: Une année après la mort de Solange Lisuku, une série d’activités prévue du 4 au 13 0ctobre 2019

0
504

13 octobre 2018-13 octobre 2019, Cela fait une année jour pour jour que Solange Lusiku, éditrice du journal le Souverain est morte. À Bukavu, une série d’activités sont prévue pour commémorer cet anniversaire dont des journées portes ouvertes, tribune d’expression, messe.

Dans un point de presse ténue ce vendredi 4 octobre 2019, la Fondation Solange Lusiku, le Journal Le Souverain Libre ainsi que la Famille Dieudonné BOROTO KALUKA annoncent au public la série d’activités prévue afin d’immortaliser cette activiste des droits humains et journalistes.

Pour Égide Kitumaini, chef de programme et co-gestionnaire au journal le Souverain, cette activité a comme objectif de rendre hommage à solange à qui ses proches veulent réitérer leurs soutien, engagement. Également de perpétuer le combat et les oeuvres de succès de Lusiku à travers les activités rassembleurs d’ici le 13 octobre 2019. Mais aussi, de comprendre l’environnement médiatique qui prévoit actuellement en rapport avec l’indépendance et la liberté de la presse au Sud kivu et en RDC, tout en incitant les jeunes filles à devenir de vraies combattantes de la promotion de la démocratie de la paix et de la femme à l’image de Solange Lusiku.

A cette occasion, Adrien Zawadi rappelle les autorités provinciales de la promesse faite de rebaptiser l’avenue Hippodromes, au nom de Solange Lusiku.

« Nous voulons bien rappeler et demander à l’autorité provinciale actuelle de bien vouloir traduire en acte cette promesse RN rebaptisant l’avenue Hippodromes, avenue Solange Lusiki », précise-t-il-il

Décédée de suite d’ une courte maladie au centre hospitalier Monkole de Kinshasa, Solange Lusiku, la deuxième vice-présidente de l’Union Nationale de la presse du Congo( UNPC) et éditrice du journal le Souverain, Solange Lusiku, a été conduite à sa dernière demeure le 17 octobre 2018 à Muchinga, son village natal dans le territoire de Walungu.

Par Mwema Joseph

« 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here