Sud-Kivu: Un compromis trouvé entre les  habitants d’Itara dans le territoire d’Uvira et le député  national Olive Mudekereza

0
655

La population de Luvungi dans le groupement d’Itara en territoire d’Uvira s’engage à collaborer et à vivre en harmonie avec les agents de la concession Olive, ex-IPAK de Lubarika pour le développement de leur contrée.

Des représentants de différentes structures de la communauté de Luvungi ont pris cet engagement au cours d’une rencontre d’échange avec l’honorable Olive Mudekereza Namegabe , ce mercredi 05 février à Luvungi.

Après un long débat un compromis a été trouvé entre les deux parties. La population a décidé de reconnaître l’appartenance de cette concession à l’Honorable Jean Mudekereza Namegabe depuis 2010 ;

Il a été aussi convenu pour 5 personnes qui seront chargées d’entrer en contact avec Olive Mudekereza NAMEGABE en cas de problème, et les deux parties se sont résolues à respecter scrupuleusement les engagements pris dans cette réunion.

Pour sa part l’Honorable Olive Mudekereza a convaincu, preuves et documents à l’appui que cette concession de 925 hectares de Lubarika est sa propriété.

Il a fait savoir que sa société n’exploite que 30 hectares de cette superficie, le reste étant cultivé par la population de différents village du groupement d’Itara sans contrepartie à part les travaux de Salongo effectués une fois la semaine.

Pour ce qui est des jeunes qui ont semé la teneur dans la contrée proféré des menaces et salir la réputation des honorables Olive Mudekereza Namegabe et Ombeni Mbararo, ils ont été pardonné séance tenante à la demande des représentants de la population.

Il a été aussi décidé de rencontrer les services qui le détiennent pour qu’ils soient libérés.

La rencontre de Luvungi a été axée sur les plaintes de quelques jeunes de Luvungi qui accusé l’honorable Jean Mudekereza Namegabe Olive de n’avoir pas honoré ses engagements de céder 10% de la concession de Lubarika à la population et des le contraindre à vivre en clandestinité, à la suite de mandats d’arrêt émis à leur endroit.

A noter que ces deux parties ont donc décidé de fumer le calumet de la paix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here