Sud-Kivu/Route Place Mulamba-Ruzizi 1: Presque 45 jours que ça dure…où en est la difficulté de la réhabilitation !

0
215

Prévu pour durer 45jours, les travaux de réhabilitation de la route place Mulamba-frontière Ruzizi 1er, soit 3,5 kilomètres n’avancent quasiment pas.

Pour ce 23 décembre 2019, date prévue pour la fin des travaux, l’exécution est loin d’être finis contrairement à l’échéance annoncée.

Pourtant lors du lancement de ce travaux, le 9 novembre 2019_ le gouverneur de province Théo Ngwabidje avait réaffirmé son engagement de voir ce chantier être livré dans les délais.

« Nous venons de lancer les travaux aujourd’hui, nous espérons qu’au bout de 45 jours, nous reviendrons ici pour voir une chaussé complètement réhabilitée… » a-t-il souligné.

L’observation faite, ce tronçon est toujours fermé, au grand préjudice de la population qui est privée de cette route capitale à la vie économique de la province car reliant la ville de Bukavu à la ville de Kamembe au Rwanda.

Où en est la difficulté?

Plusieurs observateurs se posent la question sur les problèmes qui font à ce que les travaux de réhabilitation ne puissent pas se terminer en respectant le délai.

Par ailleurs, la question qui fait débat est celle de la gestion des fonds alloués à la réhabilitation de ce tronçon.

Selon le discours du gouverneur le jour du lancement, ces travaux ont été financés sur fonds propres du gouvernement provincial à hauteur de 2,5 millions des dollars, mais jusque là personne ne sait si cette somme a été débloquée totalement.

Des tentatives pour joindre l’autorité provincial et les ingénieurs de cette firme rwandaise n’ont pas été abouties.

Présentement, les habitants de Nguba n »ont que deux possibilités de voie de passage pour atteindre le centre ville, même cas pour d’autres qui veulent se rendre au Rwanda.

Ces deux voies, route mama Kinja-feu vert sur avenue Albert Kayabo, et route avenue Lundula en passant par Muhumba, sont dans un état de délabrement très avancée.

Comme conséquence, la circulation des véhicules devient compliquée, occasionnant ainsi des embouteillages, mais également la hausse des frais transport, une situation que déplorent plusieurs usagers de ce tronçon.

Pour rappelle, ces travaux concernés la mise à niveau de la route, reprofilage, curage des caniveaux, avant la pause de la couche de base et de l’enrober.

Par Mwema Joseph

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here