Sud-Kivu/Réseau de Média en Ligne: Pour être plus professionnels, une charte vient d’être adoptée.

0
866

Dans le but de défendre et promouvoir les droits des médias en ligne et leurs journalistes dans la région des Grands-Lacs en général et en RDC en particulier ; une charte propre à ces médias vient d’être adoptée, ce mardi 15 octobre 2019, à Bukavu. Elle renferme un ensemble de principes qui visent barrer la route à tous ceux qui tentent de souiller l’image de la presse en ligne. Voici son intégralité

 

Exposé des motifs

Depuis un certain temps, le monde médiatique Congolais se métamorphose. Ceci est consécutif à la venue des nouveaux médias qui prennent de plus en plus de l’ampleur et sont consultés quotidiennement par des millions des personnes à travers le monde.

Quelques années seulement ont suffi pour se buter à une explosion des supports produits en ligne avec parfois des personnes qualifiées de journalistes alors que ce n’est pas le cas. Plusieurs blogs personnels, des contenus sur des réseaux sociaux ont créé une certaine confusion.

Beaucoup des lecteurs ne savent plus à quel «média» faire confiance.
Sur Twitter, Facebook, Whatsapp, etc. des personnes partagent des contenus avec mention “journaliste”, violant même toutes les règles d’éthiques et de déontologie. D’où une certaine confusion dans l’opinion et le risque de s’en prendre aux vrais journalistes travaillant dans des médias crédibles.

C’est dans ce contexte que plusieurs journalistes déjà reconnus comme tels et disposant ou travaillant dans des médias en ligne se sont réunis à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu en République Démocratique du Congo en date du 11 septembre 2019 pour s’organiser et barrer la route à tous ceux qui tentent de souiller l’image de la presse écrite en ligne.

Ensemble, nous avons constaté qu’il est possible de nous unir autour de l’idéal de défense de nos droits et du souci de l’autorégulation afin d’éviter certaines situations malheureuses.

Nous, journalistes membres et responsables des médias en ligne avons décidé à ce jour de la création du RESEAU DES MEDIAS EN LIGNE de Grands-Lacs (REMEL-GL).

Ce réseau vise principalement à:

  1. Défendre et promouvoir les droits des médias en ligne et leurs journalistes dans tous les pays de la région des Grands-Lacs
  2. De constituer un cadre d’autocritique et d’autorégulation en vue d’améliorer la qualité de nos productions journalières ;
    De devenir une plateforme d’unité et de cohésion pour une presse libre et indépendante ;
  3. Faciliter un travail en synergie en vue de contribuer à l’émergence d’une société démocratique et de bonne gouvernance.

Qu’entends-ton par Médias en Ligne et qui en sont membres ?

Le REMEL entend par média en ligne, tout support en ligne, géré et produisant des articles journalistiques qui respectent toutes les règles d’éthique et de déontologie du journaliste mais aussi les lois de chaque pays membre. Ces médias doivent être à jour quotidiennement.

Cette définition concerne aussi la presse écrite ayant un support électronique paraissant sans interruption.

Le REMEL ne reconnait pas les blogs et autres sites créés par des individus ou journalistes pour essentiellement véhiculer leurs opinions.

Fait à Bukavu, 15 Octobre 2019

Les Signataires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here