Sud-Kivu: Que devient la population de Nkafu après l’incendie du 30Juin?

0
117

Après l’incendie qui s’est déclaré la nuit du 30 juin dernier sur Avenue Camp Zaïre, dans le quartier Nkafu, en commune de Kadutu, ville de Bukavu, dans l’est de la RDC, les victimes passent leurs nuits dans des conditions difficiles au sein du bâtiment de la coordination des écoles conventionnés catholique, par manque d’habitations car ayant tout perdu   .Dans un constat fait ce vendredi 12 juillet 2019 par la rédaction d’Echos de l’Evangile Magazine,  l’assistance du gouvernement à ces personnes démunies  s’avère très nécessaire vu les conditions dans lesquelles vivent  ces personnes sinistrées.

Malgré l’assistance du gouvernement centrale le 10 juillet dernier, et des autres organisations humanitaires,   les sinistrés renseignent que les dons qu’ils reçoivent ne suffisent  pas pour que leurs familles survivent, car  cette assistance souvent composés de matelas, couverture, de la nourriture, des ustensiles de cuisine et autres denrées de première nécessité , ne leurs mettent pas à l’abri du danger vu les conditions précaires  dans lesquelles ils  sont obligés de supporter.

L’aide à ses familles devient-elle un fardeau lourd pour le gouvernement congolais ?

Jusqu’à présent ces personnes n’ont toujours pas des domiciles, ces derniers passent la nuit dans le bâtiment de la coordination non achevé et non entretenu.

Un pays ayant un budget de 6 milliards de dollars n’est-il pas à mesure d’assurer le logement de moins de 200 ménages qui ont perdu leurs habitations lors de l’incendie. Des tôles et une somme d’argent ont également été promis par Vital Kamerhe Directeur de cabinet du president Felix Tshisekedi ,qui a promis lors de sa récente  visite aux sinistrés la construction des maisons qui avaient été incendiées, mais jusqu’à présent rien n’a encore  été fait.

Monsieur Murhula Philémon l’un des victimes de l’incendie lance  un cri d’alarme au près du gouvernement congolais enfin de concrétiser la promesse du chef de l’etat.

« Nous demandons à Caritas développement l’organisation chargé  de la distribution de l’aide aux victimes de l’incendie du 30juin  de construire le plus vite possible nos maisons ,conformement aux paroles tenues par le Directeur de Cabinet du chef de l’etat, Vital Kamerhe qui a affirmé sans scrupule que toutes les maisons seront reconstruites et dans un bref délai car l’argent avait bel et bien était débloqué »

Signalons que depuis automne 2018,la ville de Bukavu a enregistrée une série d’incendie  suite aux non respect de normes urbanistique et des construction ;l’exode rural qui pousse certains compatriotes a  vivre en ville coute que coute ;le manque d’un plan d’autoprotection pour chaque famille avec la possession d’extincteur  en cas  d’éventuelles incendies ,le tout coupler par une faiblesse criante de l’Etat congolais dans ce secteur.

Par Adolphine  Mubake

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here