Sud-Kivu : « Les ministères scellés par le parquet pour non payement de loyers appartiennent à l’Etat Congolais » Müller Ruhimbika

0
1107

Depuis la matinée de mardi 05mars 2019, les bâtiments abritant les cabinets du ministère de transport et voie de communication, et celui du plan, économie et finance ont été scellés par le parquet général de Bukavu, pour non paiement de loyer suscitant une désagréable surprise dans l’opinion. Face à cette situation, le ministre provincial du plan, finance et économie et porte parole du gouvernement provincial a éclairé l’opinion dans un point de presse; affirmant que ces bâtiments qui abritent ces différents ministères appartiennent à l’État congolais.

c’est une nouvelle qui est tombée comme un coup de tonnerre dans l’opinion publique du Sud-Kivu et plusieurs observateurs de la vie politique,qui se demandaient sur la gestion financière de la province; alimentant toutes sortes de spéculations sur une gestion Calamiteuse des ressources de la province pour qu’elle soit incapable de s’acquitter de ses dettes.

cependant, le ministre de plan, économie et finance et porte parole du gouvernement provincial, Müller Ruhimbika affirme qu’il existe bel et bien un contentieux entre ces ministères et le SENAPI(Service Nationale d’imprimerie, ex RENAPI, propriétaire de l’immeuble) et dont plusieurs zones d’ombres restent à aplanir:

« ces deux bâtiments qui abritent les différents ministères sont les propriétés de la SENAPI, qui est est un service de l’État congolais. Ce qui est vrai, il nous demande de faire un contrat de bail; car ils ont une autonomie de gestion; une réalité que nous leur concédons; cependant pour établir un contrat de bail;il ya certains préalables entre autres, l’existence d’un bailleur qu’il soit physique ou morale et l’existence de titres des propriétés de ses appartements, chose que nous attendons pour décanter la situation ».

Quant à la question de savoir comment son ministère est parvenu à travailler dans ce bâtiment durant tout ce temps; sans aucun gêne, le ministre renseigne que:

« lors de notre nomination comme ministre, c’est le gouvernement provincial qui nous a installé dans ce bâtiment; curieusement c’est le même procureur qui a été directeur de cabinet du gouverneur Célestin Cibalonza à l’époque; et ce sont eux qui ont réquisitionnés ces maisons de l’État pour que les différents ministres y fonctionnent »

c’est pourquoi le porte parole du gouvernement provinciale du Sud-Kivu, interpelle la population à ne plus céder à la désinformation et aux fausses rumeurs; surtout rappeler que le gouvernement provincial n’est pas incapable de payer un prétendu frais de loyer; sauf qu’elle exige l’exhibition des titres immobiliers, pour décanter une fois pour toute cette situation qui semble jeter du discrédit sur le gouvernement provincial.

PAR FULGENCE RUKATA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here