Sud-kivu : La LICOSKI interpelle la population à ne pas confondre la rareté actuelle du carburant avec les prix des biens sur le marché

0
160

La Ligue des Consommateurs des Services au Congo-Kinshasa, LICOSKI, alerte sur la flambée vertigineuse des prix des denrées sur le marché de Bukavu et interpelle à  ne pas confondre la rareté actuelle du carburant avec les prix des biens sur le marché. 

« La Ligue des consommateurs des services au Congo-Kinshasa, Licoski alerte l’opinion sur la flambée vertigineuse des prix des denrées sur le marché de Bukavu. Est-ce la conséquence de la hausse du prix de carburant dans les station-services ? Que cette crise pétrolière ne soit pas une occasion pour nos compatriotes de hausser le prix de manière unilatérale sur le marché », a martelé Mizo Kabare, président de la LICOSKI.

A en croire notre source, les prix des produits de première nécessité et des vivres prennent de l’ascenseur depuis quelques jours sur le marché de Bukavu. Un sac de sucre de 50kg, par exemple, qui coûtait 40 USD se vend aujourd’hui à 55 USD, un bidon d’huile de 20 litres qui coûtait 30 USD coûte 45USD, un sac de riz de 25Kg est passé de 15 à 20 USD. Même les prix des produits locaux comme le pain, la braise et l’oignon sont en hausse. Le panier de la ménagère est donc en souffrance.

A noter que des experts en matière économique ont précisé que la hausse du prix des denrées alimentaires ne serait pas occasionnée par la hausse du prix du carburant à la pompe.

Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here