Sud-Kivu: La charte du BCSC sera bientôt contextualisée

0
149

Sur recommandation de l’assemblée générale, le bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu prévoit, dans son plan quinquennal, contextualiser la charte de cette structure citoyenne. Pour ce faire, une assemblée extraordinaire sera convoquée afin d’enrichir et d’adopter les amendements.

Cette précision est du président du bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu, Adrien Zawadi, lors d’une cérémonie d’échange des vœux organisée, le mardi 18 janvier, en marge de son premier anniversaire à la tête de cette structure.

Au cours de cette même activité, Adrien Zawadi a aussi rendu compte du bilan, les difficultés rencontrées ainsi que les perspectives d’avenir du bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu, une année après son investiture à la tête de cette dernière.

Nous vous présentons ici les activités principales qui ont marqué la première année d’Adrien Zawadi à la tête du BCSC/Sud-Kivu.                                                            ”Au mois de juin 2021, nous avons invité les sociétés civiles de cinq provinces de l’Est (ituri, Maniema, Tanganyika, nord et Sud-kivu) pour faire l’analyse générale du contexte qui prévaut dans cette partie du pays. Et à l’issue de cette atelier, nous avons décidé de faire un plaidoyer au niveau regional, africain et même international;

En suite, nous avons fait fêter le onzième anniversaire du rapport Mapping et où nous avons réclamé la création du tribunal pénal international pour le Congo afin de juger tous les crimes et leurs auteurs;

Nous avons fait aussi un sit in à l’Alliance française pour dénoncer les propos négationnistes d’un journaliste français et du président Paul Kagame qui avaient nié le fait que nous avions subi des crimes ici;  

Après nous avons organisé une marche pour soutenir l’éducation des enfants, et une autre pour soutenir le rapport Mapping, nous avons fait des formations, nous avons équipé nos bureau des outils informatiques, nous avons également fait des amendements pour contextualiser notre charte, etc.

Par la suite, nous avons participé à un atelier à Kinshasa sur l’exploitation des minerais à Mwenga, et beaucoup de conférences de presse sur l’état de lieu des choses en province”, a fait savoir Adrien Zawadi

En ce qui concerne les difficultés, Andrien Zawadi souligne le fait certains  animateurs se comportent en ennemis du bureau pourtant ils sont membres de ce dernier; mais également le non respect de l’éthique et la politisation de certains animateurs de la société civile.

Signalons qu’une des priorités dans les perspectives d’avenir du BCSC/Sud-Kivu est la construction de la “maison du citoyen”, une maison qui abritera les bureau et salles de réunion du BCSC/Sud-Kivu

Par Michel Methusela

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here