Sud-Kivu: « Disons non à la violation du droit à la communication, oui au remboursement des unités détournées et plus jamais la Taxe RAM », Société civile

0
112

Le Bureau de Coordination de la Société Civile du Sud-Kivu invite toutes les Forces Vives de la Province à se mobiliser comme un seul homme pour dire non au prélèvement « maffieux et illégal » de la taxe RAM, en répondant présent au mouvement de sit-in prévu le mardi 08 février sur toute l’étendue de la province.

Dans sa correspondance, le Bureau de Coordination de la Société Civile du Sud-Kivu mentionne que la décision d’organiser cette action citoyenne a été prise au cours de la réunion hebdomadaire du mardi 01 février. Ce, après avoir constaté la continuité de la perception de de la taxe RAM qu’il considère comme une escroquerie, une taxe inconstitutionnelle et illégale.

« Cette taxe n’est reprise nulle part dans la loi des finances 2021, ni dans l’ordonnance n° 18/003 du 18 mars 2018 fixant la nomenclature des droits, taxes et redevances du Pouvoir Central et va selon l’avis technique de la Banque Centrale du Congo à l’encontre de la loi n° 08/019 du 09/07/2018 limitant les types d’instruments de paiement. Malgré l’interpellation du Ministre National de PTNTIC à l’Assemblée Nationale, les recommandations de l’Assemblée Nationale et du Sénat, des pétitions des Organisations de la Société Civile et des plaintes de certains compatriotes introduites au niveau de la justice,… cette taxe dont on ignore la destination bientôt plus d’une année depuis qu’elle est prélevée, elle continue curieusement à être prélevée contre la volonté du peuple Congolais et en violation des lois du pays ! », peut-on lire dans cette correspondance.

Et d’ajouter; « Que les Composantes, les Groupes Thématiques, tous les Noyaux Territoriaux, Urbains, Communaux et sous Noyaux de la Société Civile à tous les niveaux orientent et encadrent les Forces Vives pour l’organisation pacifique de ce sit-in pour dire courageusement non à la violation du droit à la communication, oui au remboursement des unités détournées dans nos téléphones et plus jamais de Taxe RAM »

A noter que ce sit-in s’organisera dans les différentes entités territoriales du Sud-Kivu, devant les bureaux et installations des maisons de télécommunication opérationnelles en province, et ce sont aux mêmes endroits que le mémo adressé aux autorités nationales sera lu et déposé par les différentes forces vives.

Par Michel Methusela

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here