RDC: La Société civile du Sud-Kivu plaide pour un contrat de performance pour les membres du Gouvernement central.

0
467
Patient Bashombe/Photo Essentiel

Le président Félix Tshisekedi a annoncé son premier gouvernement en RDC dans la matinée de ce 26 août 2019 avec une équipe composée de 66 membres avec une représentation de 17% des femmes. Dans le souci de faire les analyses et les appréciations sur la composition du gouvernement nouvellement nommée; le cadre de concertation provinciale de la Société Civile a organisé un échange avec ses membres dans toute sa diversité ce mardi 27 août 2019 dans la salle Concordia. Occasion de dresser une liste des attentes  de la population et a émis le vœu de voir les membres du gouvernement soit soumis à un contrat de performance pour qu’il soit jugé en fonction de leur réalisation durant leur mandat.

Pour Me Patient Bashombe, le président de la coordination de la société civile du Sud-kivu; cette activité s’inscrit dans l’objectif de réunir les acteurs de la société civile pour qu’ils prennent position et analysent la publication du gouvernement; tout en saluant cette sortie quoique tardive depuis l’élection du président Félix Tshisekedi.

Par ailleurs le cadre de concertation de la société civile s’est réjouis de la rajeunissement de la classe politique avec la présence de nouvelle figure grâce au combat de la société civile qui plaidait pour rajeunir la classe politique ainsi que la présences des femmes à des poste stratégique ainsi que la présence de personne vivant avec handicap.

En outres le cadre de concertation de la société civile déplore la duplicité de certains ministères et la taille du gouvernement qu’elle juge pléthore et qui risquerait d’impacter sur le budget et la qualité de service rendue à la population, le débauchage de certains ministres que ceux de l’aile principal de l’AFDC-A.

Signalons qu’ à l’issue de cette rencontre du cadre de concertation de la société civile du Sud-Kivu, une déclaration a été faite et dans laquelle figure plusieurs recommandation et attentes de la population en occurrence: l’éradication de groupe armées, une justice équitable, la corruption, l’accès aux service de soins de qualité, l’eau,  l’électricité, la gratuité de l’enseignement, la construction de routes de dessertes agricoles d’intérêt national, l’assainissement de climat de affaire….,surtout un contrat de performance pour les ministres qui permettrait d’évaluer si ce derniers, ont été à la hauteur des attentes de la population.

Par FULGENCE RUKATA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here