RDC/Gouvernement Ilunkamba: Portrait de Didier Okito, un entrepreneur nommé vice-ministre d’économie.

1
3694

Le député Didier Okito Lutundula a été nommé le lundi 27 Août 2019, vice-ministre de l’économie Nationales du gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba, qui est composé de 49 ministres et 17 vice-ministres.

Brillant élève, Didier Okito est passé par l’école normale, à l’école primaire Mwanda à Katana, dans la partie nord de la province du Sud-Kivu, ses études secondaires à l’Institut Kayandja, toujours à Katana, où il a eu comme collègue Thaïs Bagula, actuel directeur de la Radio Maendeleo, dans l’option littéraire.

Après, il fait les sciences commerciales à l’Institut Supérieur de Commerce à Goma, où il obtiendra son diplôme supérieur.

Âgé de 43 ans, ce qui en fait sans aucun doute parmi le plus jeune de ce gouvernement Ilunkamba, Didier Okito connait une ascension éclair.

Créateur d’emplois aux jeunes, selon Bienfait Ngolombe, ancien porte parole de l’OC Muungano et un de ses proches, Didier Okito a fait ses preuves lorsqu’il était directeur financier à l’entreprise DIPHIL Services de 2006 à 2010. Et il a une très bonne connaissance de l’économie.

Il avait auparavant été chef de Bureau à la Régie des Voies Aériennes en 2006.

Président fondateur de la Fondation qui porte son nom depuis 2010, laquelle qui intervient dans les oeuvres caritatives. Didier Okito dirige l’un des plus grands clubs de football du Sud-Kivu, l’OC Muungano de 2017 à 2018.

Après, il est élu député national dans la ville de Bukavu aux dernières élections du 30 décembre 2018.

Fondateur et directeur général de Namoya Lamuka SARL et 3K Business, toutes, société de sous-traitance à BANRO Congo, Didier Okito va désormais se charger de l’économie nationale de la RDC, comme vice-ministre.

A son nouveau poste, Didier Okito va devoir relever plusieurs défis avec le titulaire, Madame Acacia Bandubola Mbongo, bien qu’ils héritent d’une économie congolaise qui connaît une dynamique assez solide.

Par MWEMA Joseph

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here