RDC/Covid-19: Aucune Mesure pour sauver les PMEs et Micro-entreprises locataires de leurs lieux de travail?!

0
140

En Etat d’urgence proclamé par le Président de la République Felix Tshisekedi, depuis ce Mercredi 25 Mars 2020 pour renforcer les mesures de prévention prises depuis le 18 mars, interdisant les vols en provenances des pays à risques, ordonnant la fermetures d’écoles, églises, interdiction des rassemblements des plus de 20 personnes et l’interdiction d’ouverture des bars, restaurants, café, terrasses et discothèques.

Peu à peu dans les provinces les gouverneurs sont aussi entré de signer des arrêté mettant en application ces mesures prises par le Chef de l’Etat congolais.

Dans tous les cas, les mesures sont jugées bonnes par la population pour selon plusieurs citoyens, c’est pour prévenir et stopper la propagation de cette pandémie de Covid-19 sur le territoire national congolais.

Le Chef de l’Etat a annoncé certes, la création  du Fond National de Solidarité Contre le Coronavirus, mais concrètement les congolais ne savent pas encore grand-chose sur cette nouvelle promesse. Pendant ce temps des pays à travers le monde touchés par le Covid-19, ont pris de mesures de confinement de la population, proclamant aussi l’urgence sanitaire pour les uns et en même temps, ces pays accompagnent ces mesures avec des annonces du décaissement des fonds de soutiens pour la relance économique des petites et moyennes ou micro-entreprises, opérant sur leurs sols. Exemple, les Etats-Unis d’Amériques où ce mercredi 26 mars 2020, dans une conférence de presse, le Président Donald Trump a annoncé un fond de 2000 milliards de dollars, qui vont entrer en  jeux pour protéger les investîmes américains et la production économique touchée par le Coronavirus ! Les Pays européens également ont tous annoncés des milliards d’Euros qui vont dans le même sens, y compris la Chine ou la pandémie de Coronavirus avait commencé sa propagation.

Des Banques également ont déjà commencés à débloquer des fonds pour soutenir les économies des Etats touchés par les mesures de préventions contre le Covid-19, mais en République Démocratique du Congo, où l’économie est fragile, extravertie (avec les investissements et capitaux étrangers) représentant le gros du tissu économique congolais qui peine à produire 10 milliards des recettes du trésor public, un pays où la majorité d’initiatives entrepreneuriales sont dans le secteur informel ou au stade de décollage ; nécessite plus que jamais un Fond de Soutien pour sauver les investissements privés existant sur l’ensemble du pays, sans quoi c’est la misère qui va ravager le peuple suite aux mesures de prévention contre le covid-19 mettant le pays quasiment à l’arrêt, pendant que la population vit en dépendance des leurs activités quotidiennes.

Pratiquement, seule la capitale Kinshasa est déjà touchée par le Coronavirus, et aucune autre province. Il suffisait d’isoler la capitale aux provinces et observer les mesures de prévention durant plus au moins 2 semaines seulement pour les provinces, en suite reprendre les activités là où il n’y aura pas un cas positif identifié durant ces 2 semaines, comme estiment nombreux observateurs !

« Imaginez presque tous ces restaurants, bars, cafés, terrasses et discothèques sont des locateurs de leurs lieux de travail et les demander de fermer pendant 1 mois, sans demander aux propriétaires de ces maisons de leur accorder une mesure de grâce, comme ne pas prendre en compte la période de fermeture dans le loyer déjà en cours ; cela va conduire à des manques à gagner considérable et la perte de leurs chiffres d’affaires » nous dit Ezéchiel IRENGE l’un de détenteur du discothèque à Bukavu en province du Sud-Kivu.

Que prévoit l’Etat pour ces écoles, églises, bars, restaurants, terrasses, et discothèques locataires de leurs lieux de travail qui ont été contrés de suspendre involontairement leurs activités ?!

Echos de l’Evangile Magazine a contacté, les autorités provinciales sur cette question et aucune d’entre elles n’a pas souhaité réagir face à cette réalité !

Il sied de signaler que même les autres activités qui continuent à fonctionner comme les supers marchés, les boutiques, ou les bureaux d’entreprises sont aussi touchées par le fait de restreindre le nombre des passagers pour les bus des transports en commun, certains agents habitants loin de leurs lieux d’activités sont pénalisés ou des potentiels clients dont le nombre diminue partout sur le marché et cela commence à impacter toute la production économique du pays, en ajoutant à cela des frontières des pays voisins fermées et qui approvisionnaient la RDC dans beaucoup des produits comme les d’denrées alimentaires, le carburant, etc.

Bref la République Démocratique du Congo sera dans le chaos économique après le Covid-19, si rien n’est fait pour financer les Petites et Moyennes ou Micro-Entreprises qui sont victimes des mesures préventives pour lutter contre le coronavirus, leurs contraignant de suspendre leurs activités. Ces mesures restrictives conduiraient la majorité des initiatives entrepreneuriales en faillite, si le coronavirus va durer plus de 3 mois ! Sans oublier qu’aucune mesure de l’Etat n’a accordé l’exonération des taxes durant cette période de prévention contre le covid-19.

Par Christian Joseph Musenge

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here