RDC/Burundi : La couleur verte d’une partie des eaux du lac Tanganyika inquiète plus d’un riverain

0
1635

Depuis quelques jours une partie des eaux du lac Tanganyika dans l’Est de la RDC, seraient devenues « vertes », comme celle du lac Kivu. Cette situation observée à Uvira au Sud-Kivu dans l’Est de la RDC en voisinage avec la ville de Bujumbura au Burundi. A cet effet plus d’un riverain du lac Tanganyika se pose plusieurs questions sur le sens de cette situation qui alimente les réseaux sociaux en RDC et au Burundi voisin.

Le site Burundais Iwacu renseigne que cette situation est plus prononcée au site dit Kumasi, zone Ngagara, commune Ntahangwa en mairie de Bujumbura. Une fine couche verdâtre est visible sur les eaux du Lac Tanganyika. « Un phénomène nouveau et inquiétant », décrivent les riverains. « Ça fait déjà trois jours que nous observons cela. Les eaux ont de plus en plus une couleur verte. Ce qui se manifeste surtout sur le littoral », raconte un pêcheur, rencontré à Kumase, ce lundi matin. «Plus les heures avancent, plus l’eau devient de plus en plus verte».

Un autre pêcheur pense que cela résulte des déchets de la station d’épuration des eaux usées de Buterere déversés directement dans le lac. « Ils ne sont plus traités ».

Ce jeune homme pointe du doigt également certaines usines rejetant leurs déchets dans les eaux du lac. Il craint que cela n’affecte la production du poisson et la santé de la population.
Une autre personne croisée sur le même site se dit surprise : « C’est vraiment du nouveau. Je ne l’avais jamais vu. C’est une preuve de la pollution extrême de notre lac. »

Certains scientifiques estiment, il faudrait prélever un peu de cette eau colorée ou y envoyer un expert capable d’analyser l’origine de cette coloration. « Il est possible que cette couleur soit due à la pollution. »

Vue du lac Tanganyika avant cette situation

Pour le lac Kivu, cette coloration, si elle est vérifiée, s’expliquerait par des réactions chimiques très complexes en rapport avec la présence du gaz méthane.

« Les deux lacs (Kivu et Tanganyika) on a eu la même genèse (la tectonique qui a créé le Rift et qui continue à l’élargir). On peut imaginer une éventuelle présence du méthane dans lac, mais il faut des recherches très poussées avant de se prononcer », explique un géographe.

En somme cette situation est à la base de plusieurs divergences entre différents acteurs qui ne parviennent pas à déterminer clairement les raisons de cette coloration des eaux du lac Tanganyika.

Par LONI Irenge Joël

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here