NDSCI/Sud-Kivu : « Les congolais doivent faire un vote sanction pour sauver la RDC », (Nicolas Lubala)

0
875

A la veille des élections en RDC, du reste prévues  pour le 23 décembre 2018, quoi de plus normal que  les élus  de précédentes élections de 2006 et 2011 reviennent pour gagner encore la confiance du peuple pour ces élections prévues cette année. A cela, la Nouvelle Dynamique de la Société Civile au Sud-Kivu (NDSCI) à travers la campagne « Zéro élu, réélu » invite la population de cette province, de faire un vote sanction pour sauver la RDC en générale et la province du Sud-Kivu en particulier.

Ayant constaté que tous les élus ont échoué, la NDSCI lance cette campagne « Zéro élu, réélu » qui consiste à sensibiliser la population de ne pas élire tous les gens qui  ont échoués.

« Votons d’autres personnes qui sont soit dans l’opposition ou soit dans la majorité mais qui n’avaient pas encore travaillées ou même des indépendant. Nous appelons et nous disons zéro élu, réélu dans la province du Sud-Kivu et la RDC », indique Nicolas Lubala, président provincial de la NDSCI.

Il ajoute que cette campagne va passer de porte à porte, pour sensibiliser la population de la province du Sud-Kivu à travers de noyau installés dans la province du Sud-Kivu, mais également organiser des conférences, des ateliers, séminaires  afin d’appeler la population à la vigilance.

« Parmi nos stratégies, nous passons déjà à la presse, il ya des messages que nous sommes entrain d’envoyer à travers la population, dans les universités, nous passons entrain de sensibiliser », ajoute Nicolas Lubala.

Il invite ainsi la population de faire un vote sanction, un vote model pour les élections prévues en triplex le 23 décembre prochain. « Nous appelons la population de faire un vote sanction, un vote modèle, et de faire un bon choix qui va sauver la RDC », conclut-il.

Par MWEMA Joseph

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here