L’Opinion Biblique de l’intégrité humaine face à l’argent

0
1180

Qui dans ce monde peut résister au pouvoir de l’argent ? Les gens vont jusqu’à dire que l’argent c’est le pouvoir, ou plutôt que l’avoir donne le pouvoir. Cela est bien signifié dans le dicton congolais  «  oza na mbongo oza na nyonso », qui signifie que si t’as l’argent, tu as tout. Plus d’une personne nous renseigne qu’il est difficile de garder sa position face à l’argent. Son pouvoir et sa possession influencent énormément la vie des gens. Doté de plusieurs dénominations et selon les langues et jargons tels que : «  pecunia, monney,  mbongo, mosolo mahera, lar, hela, pesa… ».  Cette publication revient sur le point de vue du christianisme concernant l’être humain face à l’argent et donnes quelles recommandations bibliques afin de renforcer sont intégrité lorsqu’il s’agit du lucre.

Il est impérieux de revenir d’abord sur la notion de la richesse qui est une abondance des biens, des fortunes. Un homme riche est celui qui possède de l’argent, des biens importants. La Bible nous parle des certains hommes riches « le roi Salomon et Job » par exemples, sont les plus célèbres.

Le pouvoir de l’argent

Shakespeare dans la joyeuse commère de Windsor dit ceci : «  quand l’argent précède toutes les portes s’ouvrent ». Il corrobore ainsi le dicton congolais cité ci haut. L’argent ouvre les porte, confère de la puissance, donne l’autorité, génère aussi biens d’amis. D’autres les sont par les propriétés

Cependant, tout le monde n’est pas nécessairement riche par son compte en banque, d’autres les sont par les propriétés, leurs trésors, et même par leur intelligence les humains sont riches de plusieurs manières.

L’on conquière l’argent à n’importe quel âge, ça dépend de quant est ce que la personne a bien sûr saisi l’opportunité  de sa chance et se retrouver aussi prête. Mais bon nombre des gens acquièrent leurs richesses lorsqu’ils sont jeunes pour plusieurs raisons par ce que la jeunesse est ce qui suit :

  • Le temps de la croissance, et de tout enthousiasme
  • Le temps des grands projets, de toutes les espérances : « plus tard je ferai, plus tard j’irai »
  • Le temps où l’avenir est devant la personne, le monde l’appartient et lui tend le bras, et rien ne semble l’arrêter.
  • Le temps des grandes décisions sans doute celui qui forge le caractère
  • Le temps de tous les choix, des grandes orientations ions importantes de la vie.

La volte face de l’argent

Souvent nous pensons , sans chercher plus loin , que le manque de l’argent est en grande partie la source des problèmes, des difficultés et qu’avec peu plus tout irait plus mieux, si non parfaitement. Ne disons pas aussi que l’argent est un bon serviteur mais un mauvais maitre ? Certains  disent, si j’avais l’argent : «  j’aurai une nouvelle vie, je pourrai dépenser sans compter(le fameux afuta atala te), avec l’argent tout serait ensoleillé, plus rien ne sera pareil …

Abel Bonnard a dit dans son livre : l’argent, que la richesse illumine la médiocrité et Euripide dans Almene de rajouter : « la noblesse n’est rien, l’argent est tout » pour dire que l’or élève au premier rand le plus méprisable.

L’argent est capable de monopoliser nos pensées, notre temps, nos forces, notre amour, sans jamais nous satisfaire pleinement. Ecclésiastes 5 :9, la Bible déclare : «  qui aime l’argent n’est pas rassasié par l’argent ». Et Timothée 10 :7 de rajouter : « l’amour de l’argent est la racine de tout les maux ».

Un serviteur de Dieu Bahati MUFIA INJILI avait aussi déclaré lors d’une conférence biblique que si les enfants de Dieu ne sont pas intègre en matière d’argent les Eglises vont finir par fermer leurs portes.

Enfin de rester intègre face à l’influence de l’argent, les écritures recommande de cultiver d’abord la confiance en Dieu comme celui qui connait tous les besoins, de savoir ensuite qu’il y a une différence entre les moyens et la sources des moyens, outres déculturé l’esprit de reconnaissance par rapport à ce que Dieu fait dans la vie car même si l’on a pas encore atteint le niveau que l’on voulait, mais il est essentiel de reconnaitre que l’on est plus là où l’on était.

D’autres parts elle nous recommande de ne pas chercher à faire ou à devenir comme quelqu’un d’autre. La comparaison engendre la compétition et la compétition engendre la jalousie, la jalousie engendre la haine, les querelles…

Toute bonne chose viendra vers toi tant que tu reste fidele à Dieu. Enfin, la Bible recommande d’accepter d’aller petit à petit.

Isaac MUSHARAMINA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here