Les preuves de la véracité de la Bible

0
2571

Dieu n’est pas un homme pour mentir, il n’est pas un être humain pour changer d’opinion. Il n’affirme rien sans tenir compte de sa parole, c’est qu’il promet il le réalise.  Ainsi beaucoup de personnes s’interrogent sur la véracité de la Bible, un livre qui regorge des poèmes, chant d’amour, compte rendu scientifiques, récits historiques, paraboles, visions prophétiques, paradoxe, exhortation, louange, correspondance privée, biographie…  Mais tout cela est il réel ? Votre magazine énumère quelques points qui énoncent la véracité des écrits de la Bible.

Premièrement, les déclarations de la Bibles sont vérifiables. Dieu ne demande pas une foi aveugle, «  la foi du charbonnier ». Il propose à l’homme plusieurs manières de vérifier par lui-même la vérité des affirmations de la Bible.

L’homme acquière la preuve par l’expérience vécue. Jésus a déclaré qu’on pouvait éprouver la véracité de la parole de Dieu en mettant en pratique : «  l’enseignement que je donne n’est pas de moi, mais vient de Dieu qui m’a envoyé. Celui qui est disposé à faire ce que Dieu saura si mon enseignement vient de Dieu ou si je parle par ma seule autorité ». (Jan 7 :16-17)

La preuve par la liberté. Jésus a dit que l’erreur asservit ; l’Histoire lui donne raison, car qui pourrait nier le rôle opprimant de certaines idéologies et ses nombreuses sectes ? Par contre, l’obéissance à ses préceptes affranchit : «  si vous obéissez fidèlement à mon enseignement, vous êtes vraiment mes disciples ; ainsi, vous connaitre la vérité et la verité vous rendra libre.

La preuve par l’essai. La meilleure façon de connaitre le gout d’une orange, c’est encore de la déguster ! Il en est de même de la Bible. Pour l’apprécier, il faut aussi la lire et l’accepter. Les discussions sur la Bible ne remplaceront jamais son étude intensive.   Les Thessaloniques par exemple, lisaient chaque jour la Bible afin de voir si ce que Paul leur disait était vrai.

La preuve par le résultat. Dieu s’est engagé à faire réussir la vie de celui qui observe sa parole : «  répète dans cesse les enseignements du livre de la loi et médite les jours et nuit de façon à observer tout ce qui y est écrit. Alors tu mèneras à bien tes projets et ils te réussiront. (Josué 1 :8)

La preuve par l’écoute. Une promesse particulière est liée à l’écoute de la parole de Dieu. Celui qui écoute la prédication biblique avec un esprit bien disposé parvient à la foi : « ainsi, la foi vient de qu’on écoute le message et le message et l’annonce de la parole du christ ». (Romain 10 :17)

La preuve par notre nature pécheresse. Ce sont probablement les textes décrivant notre nature corrompue qui nous interpellent le plus. Quiconque est honnêtes vis-à-vis de lui-même reconnait sans peine la justesse du diagnostic que la Bible pose sur lui : «  car il n’y a pas de différence entre eux tous ont péché et sont privés de la présence glorieuse de Dieu ».

Les arguments précédents montrent que la Bible se révèle vraie seulement à celui  qui s’y soumet. Elle demeure impénétrable à quiconque veut uniquement satisfaite son intellect ou refuser délibérément de lui obéir.

Bref, la Bible est un livre extrêmement précis. Pour s’en apercevoir, il faut examiner de plus près ses caractéristiques linguistiques, sémantiques, spirituelles, historiques ou scientifiques.

Par Isaac Musharhamina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here