Les enseignants NU et NP des écoles conventionnées catholiques et protestantes

0
1800
Les enseignants dans la cour de l'Institut Kasali

Après avoir décider de sécher le cours ce lundi 22 octobre et les enseignants NU et NP des écoles conventionnées catholiques et protestantes ont declenché un mouvement de grève, à partir de ce mardi 23 octobre , sur l’ensemble de la ville de Bukavu  à l’issue d’une rencontre d’information de tous les enseignants NU et NP des écoles secondaire tenue à l’Institut Kasali de Bukavu avec leurs  syndicats. Au cours celle-ci, plusieurs décisions ont été annoncée dont un sit-in au gouvernorat de province et au bureau du secrétariat pour la paye des enseignants(SECOPE) pour exiger l’application des accords de Bibwa, signés entre l’État et le corps enseignant.

La gratuité de l’enseignement de base, mise en œuvre par le gouvernement, peine à être appliquée sur l’ensemble du territoire et plusieurs revendications fusent de partout pour réclamer le payement des enseignants qui se sentent léser.

Pour le secrétaire rapporteur du Syndicat des Ecoles Catholiques(SYNECAT) Deo Dialunda, la situation précaire des enseignants Non Payés (NP), les Nouvelles Unités (NU) et les personnels d’appoint semblent ne pas intéresser les autorités compétentes.

« Aujourd’hui, nous avons statué sur le cas des enseignants NU, NP et les personnels d’appoint qui n’ont rien eu depuis le mois de juin, et nous disons non à la clochardisation des enseignants. Comment vous irez au travail sans pour autant manger et se faire soigner et c’est pourquoi ils viennent d’entamer la grève à partir de maintenant » a-t-il renseigné.

Par ailleurs le syndicat des enseignants catholiques envisage de mener plusieurs actions de grande envergure auprès des autorités compétentes dans l’optique d’obtenir gain de cause sinon le mouvement de grève se poursuivra.

Signalons que le déclenchement de cette énième grève des enseignants des écoles conventionnées catholiques et protestantes intervient alors que les dernières prévisions de différentes rencontre entre les enseignants et le gouvernement disposent qu’un enseignant touche jusqu’à 245 dollars américains au premier palier chose qui n’a pas été fait après la récent paie.

Par Fulgence Rukata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here