Bukavu : « Conformement à la loi,les enseignants en grève seront réputés démissionnaires après 15jours d’absences » (Proved)

0
1379
Photo Tiers

Depuis son accession à la magistrature suprême en RDC, le président Félix tshisekedi est déterminé à améliorer la situation de la dans plusieurs domaines de la vie et la gratuité de l’enseignement de base est effective depuis la rentrée scolaire 2019. Cependant, si dans certaines écoles l’application de cette mesure ne pose pas des problèmes, dans d’autres quelques difficultés persistent avec la non prise en compte des Non Payés(NP) et les Nouvelles Unités(NU) posent problème. De ce fait, ces NP et NU du secondaire des écoles conventionnées catholique et protestantes ont déclenché une grève pour demander à l’État congolais de trouver solution pour cette catégorie d’enseignement. Face à cette situation, le directeur provincial de l’enseignement primaire secondaire et technique(EPST) de la province éducationnelle Sud-Kivu, Yoy Bokete Jean Pierre a réunis ce mardi 22 octobre 2019 les gestionnaires d’écoles, parents et syndicats sur la prise en charge de NU et NP en leur rassurant que, pour cette question la solution est déjà trouver et à la fin de l’année tous les NP seront payés.

Pour le directeur provincial de la province éducationnelle (proved) Sud-Kivu 1, Yoy Bokete Jean Pierre, le gouvernement de la république avait mis sur place une commission inter ministérielle qui avait statuée sur la situation de cette catégorie d’enseignants et plusieurs décisions avaient été arrêtées afin de prendre en charge tous les enseignants NP du secondaire.

 » ce que nous pouvons lancer comme message pathétique à tous nos amis enseignants NP du secondaire,que la solution est déjà trouvée et d’ici la fin de l’année ils seront payés, car les résolutions de cette commission avait déjà proposée au gouvernement les actions à court terme et ils ont proposé que ces enseignants soient payées au mois d’octobre, toutefois pour les enseignant NU il y a de missionnaire qui vont venir ici en province en vue d’identification biométrique pour avoir une idée réelle des enseignants NU en province »a-t-il renseigné.

Par ailleurs le Proved , Yoy Bokete Jean Pierre a tenu à rassurer les enseignant NP qui sont ceux qui portent un numéro matricule et attendait avoir leur salaire, aujourd’hui estimé à 942 sur l’ensemble de sa juridiction qu’ils auront incessamment gain de cause tel que prévu par le gouvernement comparativement aux enseignants affectés ou nouvelle unité (NU) qui ne porte pas un numéro matricule et dont la solution sera trouvée une fois identifié biométriquement.

C’est pourquoi le proved Yoy Bokete interpelle les enseignants de privilégier l’intérêt supérieur des enfants, car le gouvernement est déterminé à trouver une solution définitive et durable sur cette question,tout en rappelant aux enseignants qui ont séchés le cours le prescrit de la loi en matière de travail en Rdc au risque d’être considéré comme déserteur.

« quand on n’a cessé de travailler durant 15jours automatiquement on devient déserteur et si ils veulent qu’on puisse appliquer cette règle on le fera appliquer surtout qu’il n’y pas la grève dans ma juridiction car pour qu’il y ait grève il y a une procédure à suivre et les différents syndicats des enseignants n’ont pas enclencher la grève »a-t-il conclut.

Par Fulgence Rukata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here