Le prix à payer pour vivre heureux et en bonne santé

0
112

Nous voulons tous vivre une vie heureuse en jouissant d’une bonne santé et le prix n’est autre que l’obéissance à la voix de Dieu. Cependant, ce prix se paie par des virements ou transactions : le contrôle du cœur et celui de la langue. Ces transactions sont essentielles pour payer le prix de l’obéissance à la voix de l’Éternel.

L’obéissance à la voix de l’Éternel

Les quatorze premiers versets du Deutéronome 28 sont consacrés à la bénédiction. Entre temps, la condition sine qua non pour jouir de cette bénédiction n’est autre que l’obéissance à la voix de l’Éternel. Cette condition est définie au préalable dès la première phrase du chapitre.

En lisant ces versets, nous trouvons tous les aspects de la bénédiction, sous la couverture d’une seule condition. Salomon pour sa part nous relève que la bénédiction de l’Éternel nous rend joyeux et heureux (Proverbes 10 : 22). Le psalmiste David nous peint la corrélation entre le bonheur constant, le vrai bonheur et le fait de demeurer à la maison de l’Éternel durant toute la vie, qui sous-entend l’obéissance totale à Sa Parole (Psaumes 23 : 6).

L’obéissance à Dieu se traduit et s’applique dans le renoncement à soi-même, dans un amour incontrôlé pour Dieu (Matthieu 16 : 24, 22 : 37). Ce n’est pas une chose facile, mais ce prix évalue notre degré d’amour pour Dieu. Abraham a obéi à Dieu en Lui montrant qu’il L’aime plus que son unique enfant Isaac, car il avait déjà mis à la porte Ismaël. En retour, Dieu a fait de lui le père d’une multitude.

Le contrôle du cœur et de la langue.

Proverbes 4 :22-24 (LSG) « Car c’est la vie pour ceux qui les trouvent, c’est la santé pour tout leur corps. Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie. Écarte de ta bouche la fausseté, éloigne de tes lèvres les détours. »

Si l’obéissance à la voix de l’Éternel est le prix pour vivre heureux et en bonne santé, alors cette transaction se fait dans la bonne maîtrise du cœur et de la langue. Salomon nous enseigne à garder notre cœur. Car il se peut qu’il soit une usine de production de vie ou de mort, dépendamment de l’usage qu’on en fait. Jésus Lui-même enseignait la prudence liée au cœur en Mathieu 6 : 19-21.

1 Pierre 3 :10 (LSG) « Si quelqu’un, en effet, veut aimer la vie et voir des jours heureux, qu’il préserve sa langue du mal et ses lèvres des paroles trompeuses. »

La langue comme dit l’apôtre Jacques est un petit membre qui se vante de grandes choses, elle n’est pas facile à contrôler (Jacques 3 : 5-8). Par conséquent, si nous souhaitons vivre des jours heureux nous devons la dompter, la maîtriser, la préserver du mal.

Bien-aimé (e), notre bien-être est dans l’obéissance de la Parole de Dieu. Le monde est dans le chaos parce que l’humanité ne fait pas cas de la Parole. Depuis Adam jusqu’aujourd’hui, les hommes cultivent la désobéissance et le résultat est catastrophique : les guerre, les famines, les épidémies etc. De même, lorsque tu choisis de ne pas obéir à Dieu, il faut s’attendre au chaos.

Si tu veux réellement vivre heureux et en bonne santé, choisis l’obéissance totale à la voix de Dieu, qui n’est pas une chose facile. Fais le choix de garder ton cœur plus que toute autre chose et de préserver ta langue du mal. Le bien-être que tu désires tant s’y trouve. Alors, active ton GPS sur cette adresse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here