Festival « Zéro Polemik »2: Déjà à Bukavu, Michel Gohou promet un spectacle alléchant

0
290

Après son lancement officiel ce 10 novembre dans la grande salle du collège Alfajiri, la deuxième édition du festival « Zéro Polemik » vient de connaître sa dernière ligne droite avec l’arrivée ce lundi 11 novembre 2019 des humoristes africains de renommée international dont Michel Gohou de la côté d’ivoire, Oumar Mané de la Guinée, Ismael Gasore du Burundi, Michel Sengazi du Rwanda, ainsi que Charly Kem du Cameroun.

Invité de marque et tête d’affiche de cette deuxieme edition du festival « zero polemik », Michel Gohou promet un spectacle hors du commun, tout en demandant aux artistes de Bukavu et ceux de la Région de grand lacs de lui prouver de quoi dont ils sont capables

« moi la question que je me demande qu’est ce que les artistes d’ici me réservent, moi ils ont déjà vus tout ce que je faisais, ce sont les enfants qui sont venus après nous et ils savent tout ce que je fais grâce à la presse et il m’appartient à moi de découvrir ce que les jeunes font et cette curiosité qui m’a poussé à venir découvrir ce coté de la RDC, que je ne connaissais pas, car je suis plusieurs fois arrivé en RDC mais on se limiter à Kinshasa et à Lubumbashi «  a-t-il renseigné.

Humouriste Africain de renommée internationale car, Gohou est le vice président du parlement de rire aux cotés de Digbeu, Charlotte et le tout puissant président du parlement de rire Mamane, très connu grâce à sa rubrique la Republique du Gondwana sur la Radio France Internationale.

Pour rappel cette caravane de rire de la sous région de grands lacs est un jumelage entre Buja Lol (Festival du rire de Bujumbura), KICF (Festival du rire de Kigali), et Zéro Polémik (Festival du rire de Bukavu) afin de raprocher et d’eduquer la population à travers l’humour. Pour ce mardi 12 Novembre 2018, est prévue la conférence de presse à 10h à l’Institut Français et une soirée de rire à partir de 18h 1aux Est Saint Luc

Par Fulgence Rukata.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here