Euro 2021, la gazette : records de Ronaldo, variant Delta et Pepe le devin

0
376

En attendant les huitièmes de finale de la seizième édition de l’Euro, qui auront lieu du samedi 26 au mardi 29 juin, retour sur l’actualité du football de ces dernières vingt-quatre heures.

       Euro star : Cristiano RonaldCristiano Ronaldo serre le poing après son doublé face à la France (match nul 2-2), qui a permis au Portugal d’assurer sa qualification pour les huitièmes de finale de l’Euro mercredi 23 juin, au stade Ferenc-Puskas, à Budapest (Hongrie)

Le quintuple Ballon d’or Cristiano Ronaldo n’est plus à présenter, mais il s’impose encore, à 36 ans, comme l’une des références du football mondial, jamais rassasiée lorsqu’il s’agit de records individuels. Double buteur contre la France mercredi 23 juin (2-2) lors du dernier match du groupe F, le capitaine de la Seleçao en a profité pour égaler, avec 109 réalisations, le record du plus grand nombre de buts inscrits en sélection, qui était la propriété d’Ali Daei. L’Iranien pourra toujours se targuer d’avoir réussi à atteindre ce chiffre en 149 matchs, contre 178 pour Cristiano Ronaldo.

Un record peut en cacher un autre. Ainsi, lors du premier match du Portugal à l’Euro, le doublé de CR7 face à la Hongrie (victoire 3-0) lui avait permis de devenir le meilleur buteur de l’histoire de la compétition, dépassant ainsi les neuf unités de Michel Platini, inscrites en intégralité lors de l’édition de 1984. L’actuel attaquant de la Juventus en est désormais à quatorze réalisations en cinq participations à l’Euro (encore un record), dont cinq lors de l’édition 2021.

Va-t-il battre un jour le record du nombre de buts inscrits en une seule édition ? Cela passera d’abord par une qualification du Portugal face à la Belgique dimanche 27 juin. À moins d’inscrire un quadruplé face aux Diables rouges. Avec Cristiano, il ne faut jamais dire jamais à l’impossible.

Euro 2021 : les affiches des huitièmes de finale

Après deux semaines de compétition, la phase de groupes de l’Euro 2021 a rendu son verdict. Voici le programme des huitièmes de finale, qui auront lieu du samedi 26 juin au mardi 29 juin.

  •  Samedi 26 juin 

Pays de Galles – Danemark à 18 heures à la Johan Cruyff Arena, à Amsterdam

Italie – Autriche à 21 heures au stade de Wembley, à Londres

  •  Dimanche 27 juin 

Pays-Bas – République tchèque à 18 heures au stade Ferenc-Puskas, à Budapest

Belgique – Portugal à 21 heures à la Cartuja, à Séville

  •  Lundi 28 juin

Croatie – Espagne à 18 heures au stade Parken, à Copenhague

France – Suisse à 21 heures au Stade national de Bucarest

  •  Mardi 29 juin 

Angleterre – Allemagne à 18 heures au stade de Wembley, à Londres

Suède – Ukraine à 21 heures au Hampden Park, à Glasgow

  • Pendant ce temps, l’UEFA enterre la règle du but à l’extérieur

C’est la fin d’une règle qui rythmait les soirées européennes de clubs depuis 1965. Jeudi 24 juin, l’UEFA a annoncé la suppression, à partir de cet été, de l’avantage lié au plus grand nombre de buts marqués à l’extérieur. Cette règle dite du « but qui compte double » servait à départager les équipes à égalité lors des confrontations aller-retour. Elle a permis, par exemple, au Paris-Saint-Germain d’éliminer le Bayern Munich lors des quarts de finale de la Ligue des champions 2020-2021 (victoire 3-2 du PSG à Munich, défaite 1-0 au Parc des Princes).

Pour justifier cette petite révolution dans le foot européen, le président de l’instance, Aleksander Ceferin, explique que l’avantage du but marqué à l’extérieur avait fini par « aller à l’encontre de son objectif initial, puisqu’il dissuade désormais les équipes à domicile d’attaquer, notamment lors des matches aller, car elles craignent d’encaisser un but qui donnerait un avantage crucial à leurs adversaires ». Sans la règle du but à l’extérieur, les soirées printanières de Ligue des champions promettent de s’étendre en prolongations.

Avec le Monde

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here