Bukavu : la débaptisation de l’avenue Hypodrome au nom de Solange Lusiku sur la table du maire de la ville !

0
987

Quelques mois avant le premier anniversaire de la mort de madame Solange Lusiku,la fondation Solange Lusiku et le  journal le souverain libre s’activent pour plaider la matérialisation de la promesse de l’autorité provinciale visant à débaptiser l’avenue Hypodrome au nom de Solange Lusiku. Ainsi le maire de la ville de Bukavu a reçu le mardi 2 juillet 2019 reçu la cette délégation pour un entretien sur l’évolution de cette de la démarche de la debaptisation de cet avenue

Au cours de cet entretien le maire de ville a rassuré que cette question a été débattue au conseil urbain de sécurité pour trouver une issue favorable.

A cet effet, l’autorité urbaine rassure que l’heure est à la recherche des bases juridiques en matière debaptisation pour prendre une décision qui respecte la procédure légale.

« La question est sur la table du maire et la question requiert des investigations approfondies. Nous allons interroger la loi sur le plan de la procédure,sur le plan de conditionnalites pour voir quelle procédure nous devons suivre pour prendre une décision bien sécurisé par la loi » indique le maire

Néanmoins, Meshac Bilubi invite les journalistes et membres de cette fondation de poursuivre les investigations pour aboutir la debaptisation de l’avenue hypodrome au nom de Solange Lusiku.

De son côté,  Adrien Zawadi membre de la Fondation Solange Lusiku se réjouit de cette rencontre et promet poursuivre le plaidoyer pour l’imortalisation du travail abattu par madame Solange Lusiku comme journaliste, militante des droits de la femme et aussi lauréate de plusieurs prix au niveau national et international.

En rappel Solange Lusiku est morte en Octobre 2018 et était éditrice du Journal le Souverain Libre paraissant à Bukavu et vice présidente de l’unon Nationale de la Presse du Congo et aussi une figure de proue dans la défense des droits de la femme.

Par LONI Irenge Joe

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here