Bukavu: Des présumés malfrats interceptés par les étudiants sur le site de Karhale

0
291

Une action de sept hommes et une femme lourdement armés non autrement identifiés a été interceptée par la brigade estudiantine de l’Université Officielle de Bukavu, l’après midi du mercredi 27 octobre, dans la cour intérieure de cette Université.

Munis des grenades et d’autres armes, ces présumés bandits ont été surpris en train  de préparer leurs munitions dernière le bâtiment dit « Nyakabwa », une attitude qui a poussé à la brigade estudiantine de le conduire au bureau du collège, où ils ont passé plus d’une heure, pour identification.

 

 

Alfred Mutesa, Porte Parole des étudiants de l’Université Officielle de Bukavu, fait savoir que ces présumés malfrats avaient l’intention de perturber la quiétude dans les institutions et Universités de la ville pendant cette période de soutenance et de collation des grandes académiques.

« Nous avons mis hors état de nuire ces malfrats mais c’est maintenant nos vies qui sont en danger. Nous demandons aux autorités provinciales d’assurer la sécurité non seulement au collège des étudiants de l’UOB mais aussi aux universités et institutions de la ville pendant cette période de fin d’année », a-t-il ajouté.

Notons que ces présumés bandits ont enfin été remis dans les mains des autorités provinciales représentées par le directeur de cabinet du gouverneur, Mr. Jean-Claude Mubalama Zibona . Il a,  à son tour, remis ces présumés bandits à la justice et a promis de transmettre les revendications des étudiants à l’autorité provinciale; entre-temps il promet une suite favorable à ces revendications.

Par Tecla Kahirho

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here