Bukavu: AFEM recommande la protection des victimes des violences et leurs témoins lors des procès

0
309

L’ Association des Femmes des Médias(AFEM) recommande au gouvernement de protéger les victimes de violences et leurs témoins lors des procès. Ceci, après avoir documenté, pour le mois d’octobre 2021, 73 cas des violations des droits des femmes à Walungu, Kalehe, Luvungi, Sange et dans la ville de Bukavu.

Elle l’a fait savoir lors d’une conférence de presse tenue à Ecole Technique de Journalisme (ETJ) ce vendredi 29 octobre 2021.

Au cours de cette conférence de presse, Eliane Polepole, secrétaire de l’AFEM, a fait montrer des difficultés qu’ont traversées les femmes pendant le mois d’octobre. C’est notamment des assassinats, des accusations sorcières, des viols, kidnapping, etc.

« (…) Un effort doit être fait pour une prise en compte effective des préoccupations des femmes dans les politiques et programmes de développement à travers des actions de sensibilisation pour le changement de mentalité, en vue de permettre aux femmes de participer effectivement à la refondation de l’état », peut-on lire sur la feuille d’information.

Notons que l’association des femmes des médias AFEM en sigle, à travers ses noyaux clubs d’écoute, effectue régulièrement le monitoring de la paix et la sécurité des femmes dans leurs communautés respectives, et rédige un cahier des charges détaillant les violations auxquelles font face les femmes.

Par Tecla Kahirho

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here