Après le sit-in de Amka Congo, la DGM met fin aux tracasseries au port de Bukavu

1
629

La présence au port de Bukavu et le Sit-In organisé par le collectif Amka Congo devant le bureau de la DGM Bukavu en date du 4 juillet 2019 ont amenés les autorités de cette institution à prendre des mesures pour mettre fin aux tracasseries faites par certains agents mal intentionnés dans les ports de Bukavu.

Amka Congo se dit être satisfait par l’affichage du communiqué de la DGM au port qui doit être renforcée par des mesures d’accompagnements et demande que des sanctions exemplaires soient appliquées contre les agents indexés, qui s’adonnaient aux tracasseries contre les passagers et démanteler le réseau mafieux existant au sein de cette institution qui bénéficiait des fonds collectés et qu’une enquête soit faite et menée.

Il demande ensuite aux autorités de cette institution, de cesser également avec la demande d’une photocopie de la carte d’identité de chaque passager voulant traversé par Ruzizi 1 et 2.

Il estime que ces photocopies ne servent en rien car aussitôt que les photocopies sont faites et déposées auprès des agents, elles ne sont plus exploitées ou servir mais mises à la poubelles.

« Les responsables des photocopieuses qui sont à la frontière de Ruzizi 1 et 2 doivent s’assumer et non créer un business qui ne tient pas, autour de la misère de la population » indique un militant.

Egalement, Amka Congo demande aux autorités de la DGM, la publication et l’affichage du prix de document communément appelé « CEPGL » et l’annulation des frais dites administratifs équivalents à 3000 FC par pièce pour plus de transparence.

« Le peuple doit sentir le changement et non l’asphyxie, si non c’est un volcan en ébullition qui risque d’exploser à tout moment. D’où les mesures préventives qui doivent être prises et renforcées » indique notre source.

Amka Congo déplore ainsi, cette sorte de mendicité observée dans les ports et demande au commandant de la 33 ème région militaire de mettre les militaires hors circuit de voyage car ils tracassent également les paisibles voyageurs voulant faire le lac Kivu.

En definitif, Le collectif Amka Congo indique qu’il va mettre sur pied un dispositif de suivi de l’applicabilité de ces mesures par la présence des militants chaque matin et soir dans nos ports. Il va mené un plaidoyer pour l’operationnalisation de la présence de 4 services exigés à nos frontières et que l’autorité prenne ses responsabilités.

Mwema Joseph

1 COMMENTAIRE

  1. Commenter :
    Merci infiniment pour le travail que vous ne cessez de faire au quotidien pour l’intérêt de la population.
    Grâce à votre magazine, la population arrive à être au courant de tout ce qui se passe partout au monde en temps réel.

    Je vous encourage et exhorte le Très Haut de continuer à vous donner la force de travailler pour son peuple.

    Merci beaucoup.

    Eny mugaruka
    Militant du mouvement citoyen IL EST TEMPS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here