Insécurité à Goma: la société Civile appelle à une manifestation Pacifique ce lundi 11 mars

0
1278

Actuellement, la ville de Goma, chef lieux de la province de Nord-Kivu dans l’est de la RDC est victime de l’insécurité grandissante. Une situation qui pousse, la Société civile force vive du Nord-Kivu d’appeler la population de la ville a participé à une marche pacifique ce lundi 11 Mars 3019, pour exiger le retour d’une paix durable.

Après une conférence de trois jours avec une représentativité des toutes les couches de la population, plusieurs décisions ont été sorties, notamment une marche pacifique pour ce lundi.

Pour le président de la jeunesse du quartier Mugunga un quartier le plus affecté par l’insécurité en ville de Goma, les autorités devaient vite démissionné car ils ont faillit à leurs missions notamment celle de sécuriser la population.

Celui-ci condamne une certaine complicité des policiers dans plusieurs cas d’insécurité .

De son côté, le président des motards en ville de goma dit être prêt à sensibiliser tout les motards enfin de participer à cette activité pacifique pour la revendication de la sécurité en ville de Goma.

Pour sa part, le mouvement citoyen Lutte pour le Changement ‘Lucha » pense que se taire devant l’insécurité c’est une façon d’être complice.

Ce mouvement se dit être prêt à sensibiliser ces militants pour cette marche.

Par ailleurs, la société civile du Nord-Kivu par la bouche de son rapporteur appelle toute la population de venir participer activement à cette marche qui partira du rond-point signers, rond point Cikudu, entrée président pour chuter au gouvernorat de province du Nord-Kivu où ils déposeront leur mémorandum contenant des recommandations qui seront transmises à la personne habilitée notamment le président de la République Démocratique du Congo, Antoine Félix Tshisekedi.

Placide Nzilamba ajoute qui a certains secteurs qui sont complices de l’insécurité en ville de goma et qu’il faudra sanctionner.

Devant la presse de Goma, il a précisé que certains noms ont été cité par les représentants de la population en réunion et qu’ils seront citer au gouvernorat de province lors de la lecture du mémorandum.

Le rapporteur conclut en demandant aux maire de démissionner vite possible car il n’a pas été à la hauteur de sa tâche.

« qu’il arrête de cracher sur la population de Goma, il ne doit pas venir nous voler notre argent et se moquer de nous après, n’est ce pas qu’il y a eu crépitement des balles dans la ville cette nuit ? Qu’il arrête sa comédie » conclut Placide Nzilamba

Par Claude Baguma J-C (correspondant depuis Goma)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here