USA : Ces 2 évènements qui ont conduits à la défaite de Donald Trump, malgré son élogieux bilan Economique !

0
308

Les élections américaines sont d’un grand engin pour toute la planète, étant donné que le pays est la première puissance Mondiale, sans doute chaque nation regarde de près et pour son compte les résultats définitifs des votes qui seront proclamés par la Cour Suprême américaine.

Trump le 45e Président a été élu par surprise, alors que tous les sondages donnaient son rivale démocrate Hillary Clinton comme gagnante, mais au dernier jour du scrutin, c’était la surprise générale en Novembre 2016.

Il a donc prêté serment et succéda à Barack Obama, il a tout au long de son mandat agit dans l’accomplissement de ses promesses électorales, dont le fameux mur séparant les USA avec la Mexique, il a reconnu Jérusalem comme capital d’Israël et y a installé l’ambassade des USA, alors que cette région est considérée par l’ONU comme Zone neutre dans la région Israélo-palestinienne. Il a imposé des sur-taxes sur des produits chinois, Européens et voulait à tout prix gagner la bataille Economique mondiale.

Il a supprimé certaines des taxes imposées aux sociétés et entreprises américaines, ce qui a favorisé la création d’emplois en grand nombre. L’Amérique en Interne est devenue forte, puissante économiquement mais sur le plan international, Trump ne s’est pas trop préoccupé des accords avec d’autres pays.

Il gérait sa politique internationale comme du business, sans concession, en s’intéressant que là où, il va obtenir des contrats en faveur de son pays. Les USA ont quitté des accords où leur rôle devait être de soutien, comme l’accord sur le climat de la COP-21, connu sous le nom d’accord de Paris.

Tout cela lui était favorable car ça renflouait les caisses de l’Etat et augmentait son score du bilan économique !

Rares sont des Personnes qui présageaient une victoire démocrate aux élections de cette année 2020, jusqu’à fin 2019 et le premier trimestre de 2020, quand le Coronavirus fait son apparition.

  1. CORONAVIRUS :

Du coup Trump, préoccupé par sa réélection, n’a pas pris au sérieux la menace de cette pandémie sur la santé économique et physique des américains. Il a négligé les recommandations  de l’OMS, qu’il accusait d’être « en connivence avec la Chine pour la création de ce virus, dans le but de chercher un financement en faveur de cette organisation et en échange donner à la chine l’avantage économique face à la pandémie. »

Plus tard, il a compris qu’il fallait agir pour bloquer la propagation de ce virus, quand les USA sont devenus, le pays le plus touché du monde, avec plus des cas positifs et plus de décès. Ainsi Trump a débloqué des fonds pour la recherche du Vaccin qu’il voulait voir être disponible avant la tenue des élections.

  1. La mort de George FLOYD :

L’afro-américain qui a été étouffé par le genou d’un policier dont la vidéo qui est devenue virale, a provoquée des manifestations dans plusieurs pays, non seulement aux USA. Malheureusement Trump et son arrogance n’a pas montré sa sympathie avec la famille de la victime, mais soutenant plutôt « la loi et l’ordre », sans condamner ouvertement l’acte du policier ! Il s’en est suivi d’autres agressions policières contre la communauté Afro-américaine ! C’est à ce niveau que les noirs américains ont été plus que choqués par l’attitude du Président et visiblement ; ils viennent de l’exprimer dans les urnes.

C’est ainsi que vient d’échouer l’arrogant Tout Puissant Président des Etats-Unis d’Amérique, qui n’admet pas encore sa défaite et compte saisir la justice pour le recomptage des voix. Il n’est toutefois pas possible qu’il obtienne gain de cause, avec ce recomptage qui ne changerait peut être pas les premiers résultats communiqués officiellement.

Joe Biden son rival qui était annoncé victorieux dans les sondages, continue à conserver son avance avec 264 de 270 grands électeurs attendus, contre 214 que compte le président Sortant.

L’Amérique se prépare donc à tourner cette page d’une présidence hors-normes, et redevenir le gendarme planétaire, rôle qu’il a toujours joué en collaboration avec ses partenaires de l’OTAN.

Par Christian-Joseph Musenge

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here