Un pasteur peut-il faire la politique active ? Pasteur Mizo Kabare Janvier éclaire l’opinion

0
132

Au regard de la séparation de l’Eglise et l’Etat tel que stipulé par la constitution de la   République Démocratique du  Congo, cette combinaison  suscite plusieurs interrogations   dans l’opinion. S’agit-il d’une liaison dangereuse qui entrave le ministère pastorale, et qui nuisent à l’unité de l’Eglise ? Pour répondre à cette question, votre magazine s’est entretenu avec le Révérend Pasteur Mizo Janvier Makombe  Kabare, responsable du Centre d’Evangélisation International La Bergerie du Ciel qui donne plus des précisions.

Dans certaines Eglises, il est déconseillé aux Pasteurs en fonctions d’assumer  rôle politique   électif et dans d’autres, ceci est formellement interdit.

Pour le Pasteur Mizo Kabare, chaque individu a reçu sa mission de la part de Dieu sur la terre et pour le serviteur de Dieu, ils ont reçu la mission glorieuse  de garder et de conduire le peuple de Dieu pour que sa conscience reste intact : «  le Pasteur dans sa  vision reçue par Dieu a le rôle  de permettre aux chrétiens  d’avoir une conscience qui glorifie et élever  le Dieu créateur, mais également le pasteur dans sa mission prêche, l’équité et la justice au sein de la société et tout ceci sont les ingrédients de l’Evangile ».

Par ailleurs  le Pasteur Mizo Kabare déplore le fait que plusieurs serviteurs de Dieu sont entrain de violer la loi divine, en accordant le micro à la chaire de l’Eglise  aux politiciens, qui  parle aisément de la politique «  en cédant le micro  par exemple aux politiciens  de la majorité, tout en sachant qu’il y a des fidèles qui  sympathisent  avec l’opposition, le   Pasteur sera entrain de détruire le corps mystique  de Jésus-Christ ou carrément détruire l’Eglise de Dieu ».

En plus notre source renseigne que, le Pasteur a le droit d’avoir une préférence et une opinion politique, mais il ne doit pas l’afficher  publiquement et de manière officielle : «  en affichant publiquement ses préférences politiques, le  Pasteur viole les principes de l’étique  pastorale, car il risque de semer la confusion dans le chef des fidèles, quant on sait que le seigneur Jésus-Christ n’a jamais agit de la sorte et il s’est toujours afficher comme le chef suprême de l’Eglise, en rassemblant les fidèles pour adorer en esprit et en verite Dieu mais jamais  diviser  l’Eglise ».

C’est pourquoi le Pasteur Mizzo Kabare interpelle  à la prise de conscience de tous les serviteurs de Dieu au delà de l’appartenance à la confession religieuse, de pouvoir jouer correctement leur rôle de sentinelle, pour que le peuple ne puisse pas tomber dans la concussion et que les dirigeants ne puissent pas tomber dans la corruption  mais également que l’Eglise reste débout dans la parole de Dieu et surtout prendre position en faveur de la vérité en encourageant la bonne gouvernance au niveau de  la cité, car c’est la volonté de  Dieu. : «  car Dieu n’a jamais créé le peuple congolais  pour souffrir au regards  des richesses que regorge  ce beau pays » , a-t-il conclut.

Par Fulgence RUKATA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here