RDC : le Professeur Pascal Masilya donne les raisons de la coloration des eaux du lac Tanganyika !

0
949

Le changement de la coloration d’une partie des  eaux du Tanganyika est un phénomène naturel  bien connu dans les milieux riverains  de  ce lac profond de l’Est de l’Afrique depuis plusieurs années. Pour cette année, ce phénomène a pris plus de temps contrairement  aux  années précédentes. une situation qui a soulevé  une  ribambelle d’interrogations dans  le chef de plus d’un riverains du lac Tanganyika. Dans un entretien avec votre magazine, le professeur Pascal  Masilya Mulungula,  limnologiste et directeur général du Centre de Recherche en Hydrobiologie(CRH)-Uvira,  éclaire l’opinion sur les causes de ce phénomène , ses conséquences et aussi les mesures préventives de dangers qui peuvent découler de cette situation dans les jours avenir.

De prime abord,le professeur Masilya apaise la population :« Le premier message, ce n’est pas paniquer, rester calme, c’est une situation normale et passagère »

Cependant différentes   recherches menées sur le  lac Tanganyika renseignent que  ce phénomène  est  due  soit   à   l’augmentation de la température  superficielle  des  eaux qui occasionne une augmentation du  Potentiel Hydro-génique (PH) occasionnant ainsi un accroissement de la concentration en bicarbonate  qui  est à son tour à la base du changement de la couleur des eaux par réfraction du soleil.

Ces dernières  précisent également que ce phénomène  peut découler  du  bloom algal appelé  « Efflorescence algale »  qui est une   prolifération des algues  (êtres vivants dont leur cycle de vie se déroule généralement en milieu aquatique) suite  à la pollution des eaux par les engrais chimiques  d’une part  et  les vents alizés du Sud-est connu sous le nom de  Saba Saba en territoire d’Uvira.

A  en croire le professeur Masilya, la seconde raison justifie mieux la coloration  en vert d’une partie des  eaux du Lac Tanganyika ce dernier temps. Car les résultats de l’analyse préliminaire effectuée sur terrain démontrent que la concentration en bicarbonate demeure dans les normes connues au lac Tanganyika. Ainsi comme toutes les saisons sèches sous l’effet des vents les eaux de surface se mélangent avec celle de profondeur et font remonter par la suite les nutriments qui étaient enfouis dans les eaux profondes à la surface.

Vue du Lac Tanganyika

Néanmoins cette situation ne passe pas sans conséquence sur la santé  humaine et la vie aquatique du  lac Tanganyika suite à la prolifération des algues qui sont de différentes catégories et parfois dangereuses pour les hommes qui consomme l’eau du lac en cette période

« Actuellement, il existe environ 5OOO espèces d’algues identifies dans le monde et de ce 5000 espèces, 2% à peu prés sont des algues toxiques qui produisent des poisons. Parmi elles il y a ce qu’ on appelle les Cyano bactéries qui produisent des Cyano toxines qui attaquent le système nerveux(…) il y a également risque de l’épidémie de  choléra suite à la prolifération des Zooplanctons considérée comme un réservoir du vibrion choléra qui provoque le choléra » indique le professeur Masilya

Pour prévenir ce problème, le professeur Pascal Masilya  recommande à la population de prendre des précautions dont l’abandon de la nage au lac Tanganyika jusqu’à la fin cette prolifération des algues en vue de prévenir les maladies du système nerveux pouvant découler des algues toxiques et de bouillir l’eau du lac avant  la consommation

« c’est une situation normale et passagère, le message  est d’arrêter la  nage au lac Tanganyika pendant cette période de Bloom  et ne  pas consommer l’eau du lac Tanganyika actuellement sans la bouillir car il y a risque d’épidémie de choléra. » recommande-t-il

Notre source ajoute que ce bloom aura pour conséquence dans les mois qui suivent l’abondance des poissons dans le lac Tanganyika vue l’abondance des algues et autres  nutriments   provenant de ce Bloom et pouvant faciliter la reproduction des poissons

Par LONI Irenge Joël

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here