Maîtres Justin Bahirwe au conseil des droits de l’homme des nations unies : «l’amélioration des droits civils et politiques connait des défis en RDC »

0
747

Les organisations de la société civile œuvrant pour les droits civils et politiques en RDC viennent de présenter la situation des droits humains lors de la pré-session du troisième Cycle de l’Examen périodique Universel de la RDC au conseil des droits de l’homme des nations unies du 1 au 5 Avril à Genève. Occasion pour maître Justin Bahirwe, coordonnateur de SOS Information Juridique Multisectorielle(SOS IJM) et Porte parole de ces organisations de présenter les avancés, les défis et les recommandations de deux sessions précédentes sur la RDC.

A en croire, ces 40 organisations de la société civile, le travail qui a été présenté est le fruit de la consultation effectuée entre les ONG de la RDC avec l’appui de l’UPR-Info,Centre Carter,CCPR et le BCNUDH dans différentes provinces de la RDC.

En rapport avec les questions liées à la participation aux affaires publiques, la restriction de l’espace civique, l’amélioration des conditions de travail des défenseurs de droits humains (DDH), les conditions de détention et la lutte contre la torture et les traitements cruels, inhumains et dégradants, Maitre Justin Bahirwe note des avancées sur l’étendue d e du territoire national

« L’existence d’une proposition de loi relative à la protection des DDH et d’un édit portant protection des DDH et des journalistes au Sud-Kivu ; la réhabilitation de la prison de Luzumu aux standards internationaux ; la timide vulgarisation de la loi criminalisant la torture en début 2015 mais aussi l’organisation des élections présidentielle, législatives nationales et provinciales » indique-t-il

En rappel, la RDC était presente par l’entremise de son ambassadeur aupres des Nations Unies à Genève monsieur Zenon MUKONGO

Par Loni Irenge Joe

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here