Kenya: Un pasteur battu par des extrémistes

0
124

Le 8 mars dernier à Garissa, près de la frontière somalienne, un pasteur kenyan a été violemment battu à coups de matraques alors qu’il rentrait d’une réunion de prière. Les attaquants, des musulmans extrémistes d’origine somalienne, lui ont reproché d’être responsable de la conversion au christianisme de plusieurs musulmans, a rapporté le site Morning Star News.

Selon plusieurs temoignages,en effet, le pasteur est responsable d’une église souterraine composée d’une trentaine de musulmans convertis, qu’il rencontre régulièrement. Le pasteur a été sauvé par des voisins qui l’ont retrouvé inconscient et amené à l’hôpital. Le pasteur, marié et père de trois enfants, craint maintenant pour la sécurité de sa famille.

La population de Garissa, ville dans laquelle s’est déroulée l’attaque contre le pasteur, est principalement habitée par des Somaliens.

En Somalie, l’islam est religion d’Etat et la propagation de toute autre religion est interdite. Toutes les lois doivent s’accorder avec la charia, qui doit être respectée également par les non-musulmans. La Somalie se trouve en troisième position sur l’index de persécution des chrétiens de Portes Ouvertes.

AVEC Evangelique.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here