Goma : Après une nuit au bureau de la SNEL, le collectif Amka Congo ne baisse pas les bras!

0
835

Après la ville de Bukavu au Sud-Kivu,les militants des mouvements citoyens du Nord-Kivu exigent à la Société Nationale d’Electricité (SNEl) l’installation des compteurs pour lutter contre la facturation forfaitaire. Ces mouvements  citoyens  l’expriment par un sit-in devant le bureau de cette société depuis le 2 mai sous l’initiative du collectif Amka Congo

Après une journée et une nuit devant le bureau de la SNEL, les militants des mouvements «il est temps, Eccha, Lucha RDC Afrique et JAD » sont déterminés à poursuivre la lutte jusqu’à obtenir la solution à la facturation forfaitaire et arbitraire dont est victime la population de Goma.

A en croire, Phoibe Kahambu, militante du collectif Amka Congo,la SNEL doit donner des explications claires à la population sur sa manière de gestion de l’électricité.

« Nous sommes dans une situation où nous payons de facture forfaitaire par la SNEL et nous avons juger bon de venir réclamer le compteur(…) Que la SNEL dédommage tout ces victimes directes et indirectes.
Qu’elle nous implante de compteur prépayé avec le modèle de Cach power(…) Qu’elle nous dise sur quel base légale elle nous octroie de tarif forfaitaire.(…) De les implantés dans le plus bref délai qu’on a pas déterminé » confie-t-elle

Pour elle, passer la nuit au bureau de la SNEL c’est une façon de faire pression et amener cette société à prendre ses responsabilités en main pour le bien de la population.

«Nous allons quitter ici après l’installation de compteur dans nos maisons,nous avons besoin de voir la SNEL nous rétablir dans nos droits» ajoute-t-elle

Entre les militants des mouvements citoyens du Nord-Kivu poursuivent leur sit-in au niveau de la Société Nationale d’Electricité en ville de Goma pour exprimer leur Rall Boll.

Par LONI Irenge Joël

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here