Dans les fiançailles, les futurs époux peuvent-ils faire les relations sexuelles? l’Evangeliste Michael Shabani éclaire l’opinion.

0
2556

Pendant que la sexualité pratiquée en dehors du lien sacré du mariage est un péché. Cette même question durant les fiançailles suscite beaucoup de questions dans l’opinion tant chrétienne ou laïque,qui restent divisées sur l’opportunité ou non pour le futur condjoint de prétendre livrer leur corps à l’autre dans un lit au nom de l’amour. C’est ainsi que l’Evangéliste Michael Shabani de l’Eglise Lumiére du Monde éclaire l’opinion sur ce qu’en dit réellement la Bible sur cette question épineuse et met en garde le peuple de Dieu devant la convoitise,susceptible de causer sa déperdition.

De nos jours avec la mondialisation du monde en outrance; l’industrie du cinéma et l’internet en vogue, la question de la sexualité avant le mariage n’est pas tabou, y compris dans le milieu chrétiens et cela ne surprend personne, car la pudeur, l’engagement et le bon sens ne sont plus de vertus; la plus grande valeur est le plaisir immédiat.

Pour l’Evangéliste Michael Shabani, les fiançailles sont des temps particuliers de préparation, d’approche progressive pour mieux se connâitre pour le futur époux; un temps de vigilence et de mâitrise de soi, afin d’éviter les pièges de la convoitise, d’une sexualité facile en désaccord avec les Saintes Écritures que ça soit dans l’Ancien Testament:

« parce que tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair et la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie n’est pas du père, mais est du monde et le monde s’en va et sa convoitise, mais ceux qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement » 1jean. 2:16-17.

Quant à la question de savoir ce qui pourrait expliquer cette tendance de vouloir banaliser la sexualité pendant les fiançailles, dans le milieux chrétiens, notre source renseigne que c’est l’inconduite et la convoitise qui se traduit par la fornication pourtant le corps de l’homme constitue le temple de Dieu qui doit demeurer pure :

« comme un jeune homme épouse une vierge, tes fils t’épouseront, et de la joie que le fiancée à de sa fiancée ton Dieu se réjouira de toi » Esaie:62-5 .

C’est pourquoi pour l’Evangéliste Michael Shabani, malgré que le monde ne prend plus en plus la conscience du bien et du mal, ceux qui croient en Dieu doivent demeurer attacher aux enseignements contenus dans sa parole inspirée la Bible; et rappelle les différents responsables des Eglises qu’ils ont le devoir d’être concis concernant la sexualité des disciples du Seigneur, comme pour les autres sujets, sinon son peuple ne puisse pas vivre sodome et gomorhe qui se livrèrent à l’impudicité et à des vices de contre nature subissant la peine du feu éternel.

PAR FULGENCE RUKATA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here