Coronavirus : Le Rwanda prolonge le confinement jusqu’au 19 Avril 2020 !

0
920

Initialement prévu du 22 Avril au 04 Avril, le confinement partiel qui est en cours au Rwanda va se prolonger jusqu’au 19 Avril 2020, soit une période supplémentaire de 14 jours, (selon le nouveau communiqué du premier ministre Rwandais, le Dr. NGIRENTE Edouard, signé le 1er Avril 2020) ce prolongement de période supplémentaire du confinement est justifié par le fait que des nouveaux cas positifs continuent d’être déclarés depuis le début de l’épidémie dans ce pays, dont la dernière mise à jour fait état de 82 cas positifs sous traitement en isolation à Kigali dans la capitale Rwandaise.

Peu avant cette décision du premier ministre Rwandais, le président de la République Paul Kagame a tenu par vidéo conférence une réunion extraordinaire pour discuter des stratégies à renforcer contrer cette pandémie de coronavirus et son éradication au Rwanda.

Paul Kagame a salué les efforts de solidarité national mise en place dans cette lutte par toutes les structures nationales qui font observer les mesures des préventions vivant à barrer la route au Covid-19.

Le président de la République a également salué la collaboration des pays de la région et les partenaires du Rwanda pour leur engagement et collaboration. Ainsi pour poursuivre la lutte contre la pandémie de Covid-19, la décision de prolonger le confinement a été prise avec les mêmes mesures comme pour la période initiale à savoir :

  • Les mouvements non essentiels, et visites en dehors des maisons sont interdits sauf pour aller bénéficier les services bancaires, sanitaires, approvisionnement de la nourriture et/ou pour des exercices sportives tenues en solo (individuelle)
  • Les fermes et producteurs agricoles sont autorisés à mener les activités de la préparation à la saison B, tout en observant les gestes barrières d’hygiènes recommandés par l’OMS
  • Les lieux de cultes (églises, mosquées etc.) restent fermés
  • Les écoles vont continuer à fermer, mais les autorités les encouragent pour celles qui peuvent d’utiliser la technologie pour continuer à dispenser les cours en ligne ( écoles publiques comme privées)
  • Les employés du secteur public et privé sont demandés de poursuivre leurs travaux à domiciles moyennant la technologie, sauf pour ceux qui offrent les services essentiels d’urgences
  • Les frontières restent fermées, saufs pour les produits alimentaires et frets, toutefois les Rwandais et résidents légaux qui rentrent au pays seront placés en quarantaine pendant 14 jours dans des centres désignés pour ce fait.
  • Les voyages entre villes et villages du pays sont interdits, saufs pour des produits alimentaires et autres produits de premières nécessité.
  • Les boutiques et commerces, resteront fermés (saufs ceux vendant les produits alimentaires ou pharmaceutiques, produits hygiéniques, stations d’essences et autres produits nécessaires)
  • Les motos de transport sont interdites sauf pour transporter les produits de livraison à domicile et ne doivent pas transporter des passagers.
  • Les bars vont toujours fermer
  • Les restaurants et cafés sont autorisés à fonctionner mais pour le service de « take a way » (c.à.d. les clients ne mangeront pas sur place mais peuvent y acheter de la nourriture)
  • Les paiements électroniques sont encouragés et les services bancaires en lignes devraient être utilisés là où c’est possible.

La réunion extraordinaire de ce 1er avril 2020, a aussi discuté sur les mesures à mettre en place pour préserver l’économie du pays impactée par le Covid-19, de même les stratégies pour venir en aide aux personnes les plus vulnérables.

En outre, il a été confié au ministre de la justice de prendre les dispositions pour une bonne manière de la commémoration de « Kwibuka-26 » (qui est la période de souvenir des victimes du génocide de 1994) en cette période de Covid-19. Cette commémoration a lieu chaque année à partir du 06 Avril pour 14 jours.

Face à cette prolongation du confinement, des congolais vivants dans les villes de Kamembe et Gisenyi à l’ouest du Rwanda, s’interrogent sur leur situation, étant donné que nombreux dépendent de leurs traversées de frontière pour leur survie.

Les deux provinces de la RDC voisines du Rwanda, (le Nord et le Sud-Kivu) sont également touchées par le coronavirus avec 2 cas positifs chacune et ont aussi coupés la circulation entre elles.

Des nombreux acteurs de la société civiles de Goma et Bukavu en RDC, accusent des sujets rwandais qui traversent illégalement les frontières de la RDC pour mener leur petits commerces. Ces acteurs de la société civile craignent une grande famine dans la cette région qui fonctionne en commun dans les échanges économiques.

Par Christian Joseph Musenge

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here