Bwanga surnommé Michael. Un talent qui montre toujours ses performances.

0
1543

Votre magazine se penche sur un joueur originaire de Bukavu, un jeune plein de talent et d’avenir qui évolue aujourd’hui à Kampala, Bwanga KAZUNGUZIBWA. Nous allons revenir sur ses débuts, son parcours et vous aurez à découvrir ce que disent les entraineurs qui l’on entrainé concernant son avenir, notamment celui qu’on surnomme le Mwalimu Van PAPIDA CHRIRALIRWA, actuel entraineur de l’Université de Florida aux USA et le coach LOUIS Safari.
Fils du chef des travaux à l’ISP BUKAVU, KAZUNGUZIBWA. Bwanga était fan du football mais ses voisins étaient presque tous des amoureux de la balle au pagnet dans le camp des professeurs de l’Institut Supérieur Pédagogique de Bukavu, c’est ainsi qu’il est emporté par le basketball dès les bas âges.

Devenu fan de Ami BK, Bwanga Kazunguzibwa fait ses débuts professionnels dans l’équipe de The Snack dirigée par Gervais CHIRALIRWA, ancien entraineur de l’Olympique Club Muungano, un notable de la ville qui soutient et encadre la jeunesse à travers le sport. Mais malgré ça, il s’entrainait souvent avec l’équipe de bleu et jaune de la ville de Bukavu nous renseigne le coach Van PAPIDA, ancien entraineur d’Ami BK.

Le Mwalimu comme les fans l’appellent nous dévoile que c’est en 2008 qu’il a voyagé avec ce jeune joueur alors que son équipe venait de se qualifier pour la coupe du Congo à Lubumbashi et lui imposant la condition de devenir joueur de Ami BK. Pour réussir leur coup, Jean-de Dieu CHRIRIGIRI et Alain KOBA vont être transféré dans the Snack en échange de Bwanga et y passera trois saisons successives en prêt, ce qui lui faudra une signature définitive comme joueur de Ami Bk.

« Il jouait dans The SNACK comme un joueur de relève de Ami Bk car s’entrainant toujours avec ce dernier, en plus il était vraiment mon enfant chéri ».

Nous nous sommes aussi entretenu avec la star de basketball, BWANGA, qui nous révèle que ça lui donne du plaisir de jouer plus fort et de donner le meilleur de sois même. Ce qui se rallie aux propos du coach LOUIS safari, actuel membre du staff technique de Ami BK, qui souligne que c’est un joueur impeccable qui ne ménage aucun effort pour se perfectionner, et qu’il aime trop s’entrainer.

Il va encore jouer la coupe du Congo en 2010, et en 2013 où il joue en renfort avec le BC MAENDELEO, vers la fin de cette même année il ira passer un temps dans le BC MAZEMBE mais pas pour longtemps.

Il va rentrer en phase de Play off en 2014 et va remporter la final de l’entente de Basketball de Bukavu avec son club de Ami BK. C’est un leader sur le terrain renchéri Louis SAFARI.

Michael, comme l’Apelle le publique de Bukavu, s’est toujours aussi inspiré de la légende du basketball Michael JORDAN. Ambitieux, il veut toujours gagner des trophées et souhaite jouer dans une autre équipe en dehors du continent africain dans le haut niveau.

Lorsqu’on lui a posé la question concernant le championnat de Bukavu par rapport à celui de Kampala, Michael nous répond de la sorte :

« A Bukavu il Ya des bons joueurs, ce sont des bons athlètes mais, et c’est un bon championnat qui a fait de nous ce que nous sommes maintenant, il y a aussi des bonnes équipes sauf qu’à Kampala où je suis actuellement c’est plus professionnel »

Par ailleurs le coach Van PAPIDA se dit confiant par rapport à l’avenir de ce joueur et regrette que Bukavu ne sait pas remercier comme il se faut les athlètes qui font la fierté de la ville à un temps x de la vie.

Il se prend pour exemple en disant même qu’il a entrainé des équipes durant plus de 23 ans à Bukavu mais il n’y a aucune instance qui lui a gratifié vis-à-vis de son travail abattu pour les équipes des Bukavu.

Voilà pourquoi il a fort conseillé à Bwanga de quitter sa ville natale afin de se retrouver dans un autre milieu envi de se frayer une place et ne pas se faire oublier.

Pour sa part le coach LOUIS pense que Bwanga a un sens du travail, le vouloir apprendre, les soucis de gagner et surtout qu’il aime apprendre et il croit qu’avec tous ces paramètres ce garçon a beaucoup des chances de se hisser à une grande place et devenir un des plus grands talents d’Afrique.

Il rajoute qu’il apprécie ses dribles, ses bonnes passes, sa force dans la défense et sa persévérance dans l’attaque et dit que quand vous avez Bwanga sur l’aire de jeu c’est l’assurance de gagner.

Terminons par ce message que la star l’ambassadeur du basketball de Bukavu donne à tous ces fans ;  «  à tous mes fans et supporteurs, je leurs remercie pour leurs soutien morale, physique ; et matériel qu’il ne se cesse de montrer à mon égard, je les aime beaucoup et avec eux j’irai loin ».

Rappelons en définitive qu’il y a d’autres athlètes de Bukavu qui font la fierté de la ville comme Omari, Ntirata, Omanye, Kazungu Etienne,… et echosevangilemagazine.net vous promet de vous donner leurs news très prochainement.

Par Isaac MUSHARHAMINA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here