Bukavu/Pollution de l’environnement : Certains jeunes proposent la création des brigades d’assainissement !

0
177

En République Démocratique du Congo, en province du Sud-Kivu, les déchets causent plusieurs maladies dont le paludisme et la maladie des mains sales. La ville de Bukavu n’a pas eu l’occasion d’échapper cette réalité. La population n’a pas de conscience de faire évacuer et rassembler les déchets et les conduire dans les poubelles publiques ou l’endroit données par l’Etat. Voilà, qu’elles les versent en désordre et partout dans des parcelles, sur la route, dans les lac et caniveaux. Y égard à cela, un mouvement des jeunes conduite parle Docteur Narcisse Bisimwa propose au gouvernement provincial, la création des brigades d’assainissement chargées de collecter et gérer les déchets.

Au terme d’une marche pacifique de ce lundi 2 décembre 2019, ces jeunes ont présenté un lot  de plusieurs bouteilles ramassées, au gouvernorat de province, à la mairie de Bukavu et au ministère de l’environnement. L’objectif est à éveiller les consciences des gouvernants et des gouvernés afin que cette question environnementale soit prise avec beaucoup des considérations.

Pour cela, à travers leur mémorandum, plusieurs solutions pratiques et durables ont été proposées à ces autorités notamment la mise en place dans toutes les avenues, écoles, marchés, parking et autres places publiques, des brigades d’assainissement qui seront chargées de la sensibilisation, collecte et gestion de déchets.  Egalement l’interdiction ou du moins la régulation de l’importation des boissons et autres produits emballés avec du plastique.

Ces jeunes appellent cependant, aux habitants de la ville de Bukavu, au changement de mentalité et à la sauvegarde de l’environnement, tout encourageant les jeunes entrepreneurs qui investissent dans les activités de revalorisation des déchets.

A noter que la loi N°11/009 du 09 juillet2011 portant principes fondamentaux relatifs à la protection de l’environnement à son article 46 dispose que « Toute personne a droit à un environnement sain propice à son épanouissement intégral. Elle a le droit, le devoir de le défendre par toutes les voies de droit en action individuelle et collective »

Par MWEMA Joseph

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here