Tournée Amani : Les jeunes révolutionnaires appellent Kamerhe à la politique « des actions concrètes »

0
491

Pendant que Vital Kamerhe, président national de l’UNC et élu national de la Ville de Bukavu, est en pleine tournée dite « de la paix » à L’Est de la République Démocratique du Congo, une partie de l’opinion s’insurge de ce qu’elle qualifie « d’hypocrisie politique » de Kamerhe.

« Vital Kamerhe doit cesser avec l’ancienne politique basée sur les discours, la génération des années 80 est une génération éveillée qui ne peut être convaincue que par des actions concrètes », déclare le mouvement des jeunes révolutionnaires.

Dans une déclaration rendue publique ce vendredi 23 septembre, ce mouvement des Jeunes révolutionnaires demande à Vital Kamerhe de revoir son plan, visant à demander au gouvernement congolais de négocier avec les rebelles du M23.

L’un d’eux, Amza Rutega, pense également que « l’honorable Vital Kamerhe devrait demander pardon à la population de la ville de Bukavu qui l’a toujours fait le premier élu du Pays mais qui n’a jamais siégé à l’Assemblée nationale »

S’appropriant les peines du peuple congolais, ces Jeunes révolutionnaires ont collectionnés 18 questions auxquelles, selon eux, Kamerhe devrait répondre par rapport à sa présence à l’Est du Pays.

Il sied de signaler que depuis le 12 septembre, l’ancien directeur de cabinet de Félix Tshisekedi est en tournée à l’Est du pays, la première fois depuis son acquitement. Des analystes pensent que le but de son déplacement n’est pas seulement sécuritaire, mais éminemment politique.

Par la Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here