Sud-Kivu : La session parlementaire de mars s’ouvre dans un contexte alarmant

0
184

Comme initialement annoncé, la session parlementaire de mars s’est ouverte le mercredi 30 mars 2022, au Sud-Kivu ainsi que dans toutes les autres provinces de la Republique démocratique du Congo.

Cependant, contrairement à d’autres sessions, cette session s’est ouverte dans un contexte politique , social, économique très particulier
A en croire le Vice-président de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu, Norbert Yabé, des secteurs vitaux de la province Sont négativement touchés. La securité, le social, les infrastructures, l’économie et autres, sont dans un état qui ne permet pas à la province d’émerger.

Dans les secteurs de l’économie et des infrastructures en province, par exemple, Norbert Yabé a évoqué la hausse des prix de produits de premières nécessités sur le marché, ainsi que la dégradation très avancée des routes surtout celles de dessertes agricoles.

De l’autre coté, les éboulements que connait la ville de Bukavu et qui ont conduit aux pertes en vies humaines, les incendies qui ont calciné des centaines des Maisons, et autres faits malheureux ruinent le social de la population du Sud-Kivu, a-t-il fait savoir.

Il a également fait mention de la situation sécuritaire qui prévaut dans les hauts et moyens plateaux de Fizi, Mwenga, Uvira, etc.

« Tous ces problèmes nécessitent une solution rapide pour booster le développement de la province », a conclu Norbert Yabé.

Notons que cette session s’est ouverte à l’absence du president de l’assemblée provinciale.

Par Michel Methusela

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here