RTNC/Sud-Kivu : les torchons brulent entre la direction et le syndicat !

0
903

Depuis quelques semaines, les activités se déroulent timidement à la station provinciale de la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC/Sud-Kivu) suite aux revendications de la comite syndicale de ce media public qui reprocherait à la direction provinciale, la pire des gestions dans l’histoire du principal média du service public.

Des sources syndicales de la Radio Télévision nationale congolaise au Sud-Kivu (RTNC), il revient qu’un mémorandum a été adressé au Directeur de la RTNC à Kinshasa.

Il est reproché au comité de gestion dirigé par  Joseph Kabambi Kahindo, le non-respect des procédures administratives base du disfonctionnement de l’administration, le non respect de procédures financières, base de la gabegie financière et du détournement à grande échelle, et beaucoup des pannes techniques qui perturbent le fonctionnement normale et efficient de la RTNC.

La délégation syndicale de la RTNC/Sud-Kivu déplore aussi le mauvais comportement, le langage vulgaire et l’ivresse au lieu de service, des membres du comité de direction. Mais également, le non paiement de collaborateurs qui pourtant, sont excessivement employés.

A cet effet, elle recommande que la Direction générale diligente un audit à ce media au service de peuple, pour s’imprégner de cette mégestion. Mais aussi, elle demande le remplacement du comité de direction en vue de restaurer le travail et le bon climat social à la RTNC.

La délégation syndicale regrette que depuis Joseph Kabambi Kahindo est aux commandes de la RTNC/Sud-Kivu, c’est la descente aux enfers de ce media de l’Etat.

 « Il a commencé par diviser les agents pour, croyait-il bien régner. Ce qui a causé des conflits ouverts et un climat d’animosité entre les agents, brisant ainsi la conviviabilité et la confraternité qui régnait à la RTNC/Sud-Kivu. Sa gouvernance est synonyme du règne de l’impunité, du désordre et de l’arbitraire, tout ceci reflétant l’incompétence et l’amateurisme avec lesquels il dirige cette entreprise de l’Etat Congolais au Sud-Kivu », indique le mémorandum.

Par MWEMA Joseph

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here